Home > Actualités & Analyses Forex > L’intervention significative de la BNS en matière de CHF pourrait être derrière nous – pour l’instant

L’intervention significative de la BNS en matière de CHF pourrait être derrière nous – pour l’instant

L’une des banques centrales les plus énigmatiques et les plus imprévisibles du monde, la Banque nationale suisse (BNS), intervient activement sur le marché des devises au détriment du franc suisse. À un moment donné, elle a été responsable de la modification du secteur du commerce en ligne en faisant baisser le taux de change fixe de l’EURCHF sans en informer personne à l’avance. Ce qui a entraîné la faillite de quelques brokers.

Augmentation des interventions ponctuelles de la BNS au cours des derniers mois

La BNS a longtemps combattu l’appréciation du CHF . La neutralité du pays fait de sa monnaie, le franc suisse (CHF), un investissement attrayant en temps de crise car les investisseurs du monde entier le considèrent comme une valeur sûre.

Ainsi, lorsque des nouvelles négatives font la une des journaux (lancement d’un missile par la Corée du Nord, pandémie de coronavirus, etc.), les monnaies refuges sont très demandées, le franc suisse étant l’une d’entre elles, avec le yen et, finalement, le dollar américain, qui fait également office de monnaie de réserve mondiale.

La BNS n’a jamais caché qu’elle intervient constamment sur le marché au comptant. Bien qu’elle ait le taux d’intérêt le plus bas du monde (-0,75%) sur les dépôts en CHF (en fait, les investisseurs paient pour avoir le privilège d’avoir des dépôts en CHF), les flux continuent de se déverser dans la monnaie nationale, ce qui affecte la compétitivité internationale de la Suisse via ses exportations.

Un autre aspect intéressant de la BNS est qu’elle est détenue par le secteur privé. En tant que telle, ses actions sont cotées en bourse. Cela est en contradiction avec la manière dont les autres banques centrales du monde sont constituées, mais cela ne devrait pas surprendre, étant donné que la Suisse a toujours opté pour sa propre voie en matière de politique internationale comme d’affaires intérieures.

Pour en revenir à l’intervention de la BNS, la banque achète ou vend sur le marché au comptant pour éviter que le franc ne s’apprécie. Il ne s’agit pas seulement d’un taux de change, mais de tous. A en juger par son mandat, la BNS procède à un rééquilibrage matériel pour maintenir le portefeuille de devises autour de 35% en USD. Dans le contexte actuel, cela aura finalement un impact sur la paire EURUSD, bien qu’avec un peu de retard.

Le taux de change EURCHF est le point faible de la BNS, car la grande majorité de ses échanges se font avec le marché unique européen. Le taux de change EURCHF a récemment augmenté en raison de l’évolution positive de l’espace budgétaire commun dans la zone euro, ce qui signifie que la BNS va réduire ses interventions en francs suisses et se concentrer sur le rééquilibrage de son portefeuille. Si la dynamique politique reste intacte (l’UE suit et émet une dette commune), la paire EURUSD pourrait bénéficier de l’optimisme de la BNS qui vend le dollar et l’euro.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte