Home > Actualités & Analyses Forex > L’ISM Non-Manufacturier bat les attentes en juillet

L’ISM Non-Manufacturier bat les attentes en juillet

Le rapport ISM Non-Manufacturier pour le mois de juillet a atteint 58,1 – bien au-delà des attentes et en plein territoire d’expansion. Il représente une étape importante pour la reprise économique américaine, et l’attention se porte maintenant sur d’autres rapports pour confirmer qu’il ne s’agit pas d’un événement isolé. 

Le marché boursier a célébré la nouvelle – le Dow Jones s’est négocié avec un ton de surenchère et a clôturé bien au-dessus du niveau de 27 000. Les investisseurs continuent d’acheter des actions malgré le fait que plus de trente millions d’Américains sont au chômage, et des rapports comme celui de l’ISM Non-Manufacturier alimentent des attentes optimistes quant à l’avenir.

Quelles sont les nouveautés du rapport ISM non manufacturier de juillet 2020 ?

Pour commencer, le chiffre de ce mois n’est pas le plus élevé dans le rapport. Un examen attentif des détails révèle que l’indice d’activité des entreprises a atteint 67,2 %, et l’indice des nouvelles commandes s’est établi à 67,7 %, un chiffre encore plus élevé.

Il existe un énorme écart entre les différentes entreprises du secteur des services. Par exemple, dans le secteur des services publics, l’activité des entreprises est revenue aux niveaux d’avant la COVID-19, et les projets bloqués redémarrent. Toutefois, dans d’autres domaines comme les services de support, les perspectives ne sont pas aussi brillantes mais restent globalement positives. Dans l’ensemble, toute entreprise est la bienvenue et les entreprises, ainsi que les travailleurs, essaient de tirer le meilleur parti de la situation actuelle.

Mais tout n’est pas rose dans ce rapport de juillet. Certains domaines, critiques, sont encore en contraction. L’emploi, par exemple, s’est contracté par rapport au mois précédent.

Ce domaine est suivi de près par les opérateurs et les investisseurs pendant la semaine des NFP, car il donne une idée de ce que les NFP pourraient montrer. Cette semaine, les rapports ISM manufacturier et non manufacturier ont tous deux révélé la même chose : le marché de l’emploi est toujours en contraction.

Plus important encore, il se contracte à partir du territoire contractant (c’est-à-dire à partir de moins de 50 ans). Dans le cas du rapport d’hier, la composante emploi est passée de 43,1 en juin à 42,1. Il s’agit donc d’un mouvement plus profond en territoire de contraction. Les nouvelles commandes à l’exportation ont également diminué, mais en provenance d’un territoire en expansion.

Dans l’ensemble, c’est un bon rapport, mais pas un rapport brillant. Tant que la composante emploi n’aura pas pénétré en territoire d’expansion, tout élément positif d’un rapport PMI doit être interprété avec des pincettes.

Le rapport a eu un impact sur le dollar dans la mesure où il a contribué à un regain de confiance dans le risque. Cela signifie qu’en plus de la hausse des actions, les principales paires de dollars comme l’AUDUSD, l’EURUSD, la GBPUSD ont augmenté et l’USDCAD ou l’USDCHF ont baissé.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.