Home > Actualités & Analyses Forex > L’or continue de s’envoler grâce à une forte demande d’investissement

L’or continue de s’envoler grâce à une forte demande d’investissement

L’or a franchi le seuil des 2 000 $ et ne s’est pas arrêté avant d’atteindre 2 055 $ hier. Pour ceux qui connaissent le célèbre livre « Reminiscences of a Stock Operator » d’Edwin Lefevre, Livermore avait un dicton : chaque fois qu’un marché se prépare à prendre un chiffre rond, il ne s’arrête pas là. 

Il en va de même pour l’or – il a menacé de franchir le niveau des 2 000 $ depuis un certain temps déjà, et il y est parvenu de manière sauvage – il ne s’est arrêté que 55 $ plus tard. Qu’est-ce qui fait monter le prix de l’or et pourquoi les investisseurs continuent-ils d’acheter ce curieux métal jaune ?

Une commodité pendant la crise du coronavirus

Les commodités, comme l’or, sont considérées comme protégeant un portefeuille contre l’inflation. Or, l’inflation n’est nulle part (pour le moment). Mais il n’y a pas que l’or qui est en marche – l’argent ou le bois aussi. Les investisseurs anticipent-ils une spirale inflationniste ? Ou est-ce simplement le dollar qui baisse de manière significative ?

Le dollar est certainement un élément clé de l’équation. Cependant, l’or a atteint un nouveau record non seulement par rapport au dollar américain, mais aussi par rapport à l’euro ou au franc suisse. En d’autres termes, on peut dire que les monnaies fiduciaires ont un problème par rapport à l’or.

Alors, qu’est-ce qui fait monter le prix de l’or ? La banque centrale ? Pas vraiment – l’achat d’or par les banques centrales a diminué par rapport à 2019. Au cours des six premiers mois de cette année, les banques centrales n’ont acheté que 233 tonnes d’or, soit près de 40 % de moins que l’année dernière.

S’agit-il de la demande de bijoux ? Non – elle a chuté à un niveau sans précédent, comme c’est censé être le cas en temps de crise.

Le seul domaine qui a contribué de manière significative à la hausse de l’or est celui de l’investissement. Les ETF ou Exchange Traded Funds ont contribué à la hausse du prix de l’or, les entrées s’étant accélérées au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre de l’année. À titre de comparaison, l’afflux de fonds du premier semestre dans les ETF a dépassé le record annuel de 2009 – une année qui a défini la grande crise financière.

À moins d’un changement significatif, le prix de l’or devrait continuer à augmenter. La seule question qui reste est de savoir jusqu’où il peut monter.

Les investisseurs sont coincés entre les grandes valeurs technologiques et l’or, car l’univers des titres à revenu fixe offre un rendement négatif. Les banques centrales ont bien fait de propulser les cours des actions en abaissant les taux d’intérêt et en rendant les titres à revenu fixe moins attrayants. Les matières premières et les actions sont une destination logique pour les fonds en temps de crise – et par actions, on entend par là uniquement les grandes valeurs technologiques.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.