Home > Actualités & Analyses Forex > L’or, l’argent et la course à la sécurité

L’or, l’argent et la course à la sécurité

Chaque crise suit plus ou moins le même chemin. La panique des investisseurs, les banques centrales interviennent en fournissant des liquidités, les prix des matières premières commencent à augmenter.

Selon le type de crise et la profondeur des répercussions, les effets s’étendent plus ou moins dans le temps. Par exemple, la grande crise financière de 2008-2009 a été de courte durée, si on la compare à la crise actuelle du coronavirus. Elle n’a pas eu le même impact mondial que la crise actuelle, et les marchés financiers n’ont pas réagi de la même manière.

Les marchés des commodités en sont le meilleur exemple.

Qui se rue vers plus de sécurité ?

Le prix de l’or a atteint un nouveau sommet historique en franchissant la barre des 2 000 $ ce mois-ci. Les amateurs d’or ne pourraient pas être plus enthousiastes car ils se sentent justifiés après des années et des années où l’or a sous-performé les indices de référence traditionnels comme l’indice S&P500.

L’argent a connu un parcours encore plus impressionnant. Un rapide coup d’œil au ratio or/argent nous indique que l’argent a récupéré en quelques semaines l’écart par rapport à l’or, qui s’était creusé au cours des dernières années.

Ainsi, la course à la sécurité, comme le suggèrent les deux plus importants métaux précieux (c’est-à-dire les matières premières), diffère de tout ce que nous connaissons jusqu’à présent dans l’économie moderne. Les ETF ou Exchange Trading Funds dominent en termes de propriété de l’or.

Comme ils représentent un moyen moins coûteux d’être exposé aux mouvements du marché de l’or, sans pour autant en être propriétaire, les ETF sont appréciés par la communauté des investisseurs. Cela est particulièrement vrai dans le cas des investisseurs particuliers.

Il s’avère que les fonds détiennent plus d’or que certaines banques centrales, ce qui nous en dit long sur les craintes suscitées par la crise du coronavirus. Mais il ne s’agit pas seulement de l’or : le prix de l’argent a doublé depuis le mois de mars !

De tels rendements sont anormaux, même en temps de crise économique comme celle que nous avons connue jusqu’à la pandémie actuelle. Mais comme il y a tant de variables inconnues sur la pandémie et son impact mondial, les investisseurs ne prennent aucun risque. C’est pourquoi la fuite vers la sécurité ou la fuite vers les matières premières se poursuit.

L’argent est le nouveau FANG (c’est-à-dire Facebook, Apple, Netflix, Google) – il a surpassé tous les grands actifs financiers mondiaux en juillet. Plus précisément, il a réalisé une performance plus de deux fois supérieure à celle du deuxième meilleur actif, le Shanghai Composite.

Pour résumer, les investisseurs ont suivi le déroulement de la crise. Ensuite, ils se sont penchés sur le temps qui s’est écoulé et sur l’évolution de la pandémie.

La croissance économique étant loin de la réaction en V que beaucoup espéraient, la fuite vers la sécurité semble normale. De plus, elle se poursuivra probablement jusqu’à ce que les conditions sous-jacentes changent.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.