Home > Actualités & Analyses Forex > L’UE donne aux chambres américaines un accès complet au marché européen de la compensation

L’UE donne aux chambres américaines un accès complet au marché européen de la compensation

Les récents gros titres de l’Union européenne n’ont eu que peu ou pas d’impact sur les marchés financiers européens. L’euro reste élevé et les indices boursiers européens aussi, bien que les plus grandes économies soient en quelque sorte en mode de confinement – partiel ou complet. 

La façon dont la Commission européenne a organisé l’achat des vaccins a été mise en évidence, les pays de l’Union européenne n’ont pas assez de vaccins en réserve. C’est pourquoi, hier encore, Madrid a annoncé qu’elle suspendait la campagne de vaccination pendant deux semaines en raison du manque de vaccins. Dans le même temps, plus de quatre cents personnes meurent chaque jour en Espagne – et les chiffres sont similaires, voire pires, dans d’autres pays européens.

Naturellement, la Commission européenne a réagi rapidement. Elle a annoncé hier que l’Union européenne accorderait aux centres d’échange américains un accès au marché basé sur l’équivalence totale, sans limite de temps. Est-ce en représailles à AstraZeneca, une société basée au Royaume-Uni, qui est responsable des retards dans la mise sur le marché des vaccins dans l’Union européenne ? Probablement pas, mais on commence à voir le véritable impact du Brexit – et il ne s’agit pas de pêche.

Quelles sont les implications de la décision de l’UE ?

Une autre coïncidence est que la décision de l’UE intervient quelques jours après la prestation de serment du nouveau président américain. Cela montre que l’Union européenne a surmonté le Brexit et qu’elle va plutôt pivoter vers les États-Unis.

Si l’on laisse de côté les théories du complot, quelles sont les implications financières d’une telle décision ? Il y a beaucoup de choses à discuter ici.

Tout d’abord, depuis la création du Brexit, le bruit court que la nouvelle concurrence de Francfort va éloigner les entreprises de la City de Londres. En fait, la véritable menace pour Londres a toujours été New York.

Deuxièmement, les chambres de compensation américaines n’auront plus besoin de maintenir un bureau à Londres pour accéder aux marchés de l’Union européenne. Elles l’ont fait dans le passé, mais avec la nouvelle décision, ce n’est plus une obligation. Indice : pertes d’emplois, car les États-Unis peuvent faire les mêmes affaires à partir des États-Unis.

Troisièmement, le temps nous dira si l’accent mis sur les négociations du Brexit était le bon endroit pour se concentrer sur les biens et le commerce. Les services financiers sont essentiels pour Londres et, bien qu’elle ait toujours la suprématie sur les villes européennes, elle perdra de son influence, et ce n’est qu’un premier pas dans cette direction.

Nous parlons ici de milliers de milliards de dollars et d’euros passés par Londres qui n’ont plus besoin de l’être. C’est un coup dur pour le secteur des services financiers britanniques et pour le pays dans son ensemble.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.