Home > Actualités & Analyses Forex > Message fort envoyé par Lagarde au forum de la BCE

Message fort envoyé par Lagarde au forum de la BCE

Le principal événement économique de cette semaine est le Forum de la BCE sur les banques centrales. Ce forum virtuel remplace la réunion régulière de Sintra, au Portugal. Il joue néanmoins un rôle clé pour les évolutions monétaires de fin d’année.

Le point fort de l’événement est le panel de politique économique d’aujourd’hui, qui comprend une discussion trilatérale entre Christine Lagarde (BCE), Jerome Powell (Fed) et Andrew Bailey (BOE). Cependant, les marchés ont déjà bénéficié du discours d’introduction de Christine Lagarde hier.

Elle n’a pas hésité à reconnaître le rôle de la BCE dans cette crise. Elle a également souligné que les meilleurs scénarios envisagés par la BCE incluent déjà la possibilité d’un vaccin COVID-19 efficace le plus tôt possible. Toutefois, en attendant que cette réalité se concrétise, la BCE devrait en faire plus lors de la prochaine réunion de décembre.

La BCE s’est déjà engagée – Qu’est-ce que Lagarde a ajouté ?

Lors de la précédente réunion de la BCE en octobre, la BCE s’est effectivement engagée à agir lors de la prochaine réunion. Il était trop tôt pour que la banque centrale agisse en octobre car les nouvelles restrictions en Europe n’étaient pas claires et l’incertitude des élections américaines représentait un facteur de risque.

Le discours d’introduction d’hier a apporté quelques éclaircissements sur ce à quoi il faut s’attendre en décembre de la part de la BCE. Tout d’abord, Mme Lagarde a clairement indiqué que la BCE ne baissera pas davantage le taux de la facilité de dépôt en territoire négatif. Certains économistes s’attendaient à une nouvelle réduction du taux de la facilité de dépôt, mais la BCE ne voit probablement aucun avantage à le faire, car elle maintient le taux en dessous de zéro depuis plusieurs années maintenant.

Deuxièmement, Mme Lagarde a également fait allusion à ce que la BCE fera probablement. Une fois de plus, les TLTROs (Targeted Long-Term Refinancing Operations) entrent dans la discussion avec des conditions probablement plus favorables et une maturité encore plus longue. Le programme d’achat d’urgence en cas de pandémie (PEPP) sera probablement prolongé jusqu’en 2022 et, peut-être, le rythme des achats dans le cadre de ce programme également. De même, l’autre programme d’achat, le PPA, sera probablement relancé l’année prochaine également.

Ce que les traders doivent retenir du discours d’hier, c’est que la BCE, comme d’autres banques centrales dans le monde, préfère l’assouplissement quantitatif à la baisse des taux. Après tout, lorsque les taux approchent de zéro, l’efficacité des taux négatifs est remise en question. Ainsi, en augmentant agressivement les programmes d’assouplissement quantitatif, la BCE espère faire baisser les rendements sur la courbe, soutenant ainsi les banques et, en fin de compte, l’économie dans son ensemble.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.