Home > Actualités & Analyses Forex > Nordea appelle à une paire EURUSD supérieure à 1,20 et au-delà d’ici la fin de l’année

Nordea appelle à une paire EURUSD supérieure à 1,20 et au-delà d’ici la fin de l’année

L’un des thèmes majeurs de cette année était (et est toujours) la force de l’euro par rapport au dollar américain. Après avoir atteint 1,20 l’été dernier, la Banque centrale européenne (BCE) est intervenue, exprimant son inquiétude face à la hausse du taux de change EURUSD.

Au fil du temps, le taux de change s’est corrigé. Il est passé de 1,20 à 1,16, mais seulement pour trouver plus d’acheteurs. Il s’est échangé hier 1.2003, le plus haut depuis l’été.

Au cours du week-end, Nordea, l’une des plus grandes sociétés d’investissement européennes, a demandé que l’EURUSD se trade bien au-dessus de 1,20 d’ici la fin de l’année. Elle considère que la Fed et la prochaine « opération twist » seront annoncées en décembre. En d’autres termes, il faut plus dovish pour le dollar américain que hawkish pour l’euro.

Que peut faire la BCE ?

Une chose est sûre : tant que le taux de change EURUSD restera proche de 1,20, il continuera à essayer de franchir la barre supérieure. Pour la BCE, la différence n’est pas si importante si, par exemple, l’EURUSD se trade à 1,21 ou 1,19. Une certaine fluctuation est toujours prise en compte.

Ce qui compte, c’est ce que le taux de change EURUSD signale pour le reste des paires d’euros. Il est rare que les autres paires d’euros figurant dans le tableau de bord des changes divergent du mouvement principal de l’EURUSD.

La BCE a l’avantage d’être la première à bouger. Plus précisément, elle livre sa décision de politique monétaire six jours avant que la Fed ne le fasse en décembre. Elle dispose donc encore d’une certaine marge de manœuvre et prépare le terrain pour un euro plus faible vers la fin de l’année.

Pour ce faire, elle doit surprendre le marché. Elle a déjà annoncé qu’elle allait augmenter l’assouplissement quantitatif (QE). Elle s’est également engagée à améliorer les conditions des opérations de refinancement à plus long terme et même le montant des prêts qu’elle est prête à accorder. Mais cela pourrait ne pas être suffisant.

Tout comme dans le cas de la Fed, si elle est déjà intégrée dans les prix, le paquet ne signifiera pas grand chose pour l’EURUSD. Par conséquent, la BCE pourrait envisager de fournir beaucoup plus que ce que le marché attend. De cette façon, elle gagnera du temps et laissera passer la crise avant de permettre un euro plus fort, conformément à l’excédent des comptes courants dans la zone euro.

Dans l’ensemble, décembre s’annonce comme un mois de trading court mais intense. Ceux qui s’attendent à des marchés calmes jusqu’à Noël risquent d’être déçus, car les flux de fin d’année influenceront également l’action sur les prix.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.