Home > Actualités & Analyses Forex > Parier sur la Grande-Bretagne

Parier sur la Grande-Bretagne

Les actifs britanniques sont attractifs du point de vue du rapport risque/récompense. Malgré le Brexit, ou à cause de celui-ci, les investisseurs trouvent l’économie attrayante.

Le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne à la fin de 2020 après des années de négociations difficiles. Les conditions finales ont été établies dans des conditions sévères, tant économiques que sociales. La pandémie de COVID-19 a fait des ravages dans toutes les économies, sans aucune discrimination.

La Grande-Bretagne s’est donc retrouvée isolée sur tous les fronts. D’une part, elle n’avait plus accès au marché unique comme auparavant et a dû mettre elle-même de l’ordre dans ses affaires. D’autre part, la pandémie posait ses propres défis, bien plus importants à court terme que ceux posés par le divorce avec l’UE.

Pourtant, la Grande-Bretagne a étonnamment bien réagi. Elle a réussi à donner le coup d’envoi de la campagne de vaccination beaucoup plus rapidement que la plupart des autres pays du monde. Ainsi, son économie a rebondi et aujourd’hui, au début de l’été, elle semble en meilleure forme que ses rivaux.

Les données économiques n’ont pas pu diverger. Le PIB semble prometteur pour la période à venir, la réouverture progressive du secteur des services est en bonne voie, et les investisseurs tournent à nouveau leur attention vers la livre et les actifs britanniques.

L’indice FTSE All-Share va-t-il inverser sa tendance à la baisse ?

La livre sterling est l’une des vedettes du tableau de bord des devises depuis le début de l’année. Elle a gagné du terrain face au dollar américain, à l’euro, au yen japonais, pour ne citer que quelques-uns de ses rivaux du G10.

Les actifs britanniques semblaient relativement bon marché lorsque la livre a été battue par la réaction au Brexit. Les investisseurs ayant un horizon à long terme ont trouvé les opportunités du marché britannique attrayantes et, couplées à une livre bon marché, irrésistibles.

En tant que tel, le marché britannique reste l’un des marchés de capital-risque les plus actifs d’Europe. En fait, il n’a pas de rival, même quelques mois après le Brexit.

Pendant la pandémie, le marché des actions n’a pas enregistré les mêmes performances qu’aux États-Unis. Cependant, il se peut que la nature des entreprises qui composent l’indice FTSE all-share soit cyclique, et qu’en période de récession, il soit difficile de surperformer. Toutefois, maintenant que le monde voit la lumière au bout du tunnel en ce qui concerne la pandémie, les actions cycliques pourraient revenir à la mode.

Par ailleurs, à en juger par le graphique ci-dessus, quelque chose d’autre a dû peser sur les actions du FTSE au cours de la dernière décennie, et pas seulement une croissance économique atone. Les discussions sur la modification des règles de cotation à Londres (c’est-à-dire la réduction du flottant, la double classe d’actions, etc.) pourraient être la solution idéale pour inciter les investisseurs à se ruer sur les actifs britanniques.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte