Home > Actualités & Analyses Forex > Powell et Bullard calment les anticipations de baisse de taux de la Fed

Powell et Bullard calment les anticipations de baisse de taux de la Fed

Les commentaires du Président de la Réserve fédérale Jerome Powell et du Président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, mardi, ont refroidi l’espoir de certains investisseurs que la Banque Centrale réduirait ses taux d’intérêt d’un demi-point en Juillet.

Dans ses commentaires au Conseil des relations étrangères, M. Powell s’en est tenu à des commentaires qu’il a faits lors de sa conférence de presse de la semaine dernière, affirmant que même s’il existe une plus grande incertitude au sujet du commerce et des inquiétudes concernant l’économie mondiale, on ne sait ni combien de temps cela va durer ni la gravité de la crise.

« La question à laquelle mes collègues et moi sommes confrontés est de savoir si ces incertitudes continueront de peser sur les perspectives et nécessiteront donc des accommodements politiques supplémentaires « , a déclaré Jerome Powell.

Le Président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, qui n’était pas d’accord avec la décision de la Fed de maintenir les taux à un niveau stable la semaine dernière, mais plutôt en faveur d’une baisse d’un quart de point, a répété dans une interview mardi qu’il pensait qu’une baisse d’un quart de point serait une bonne décision « d’assurance ». Il a également précisé qu’il ne voyait pas la nécessité d’une réduction d’un demi-point.

« Je pense que 50 points de base seraient excessifs », a déclaré M. Bullard à Bloomberg.

Jerome Powell a déclaré que « de nombreux participants au FOMC » estiment que les arguments en faveur d’une politique un peu plus accommodante se sont renforcés.

Seulement 10 des 17 participants à la Fed sont des électeurs. Le comité a voté 9-1 la semaine dernière pour maintenir les taux stables.

Depuis cette rencontre, Bullard et deux autres représentants de la Fed ont publiquement plaidé en faveur d’une politique plus facile, tandis que le Président de la Fed de Dallas, Robert Kaplan, a adopté une approche attentiste semblable à celle de Powell.

Les actions ont chuté après le discours de Powell et Bullard, avec par exemple le Dow Jones Industrial Average DJIA qui a perdu -0,67% terminant près de 180 points.

Krishna Guha, ancien employé de la Fed et maintenant Vice-Président d’Evercore ISI, a déclaré qu’il pensait que les investisseurs craignaient que  » la Fed ne soit pas aussi en avance qu’elle ne le pense, les données entrantes suggérant que la faiblesse économique pourrait s’étendre et s’approfondir comme la Fed l’a encore reconnu.

M. Powell a déclaré que les responsables de la Fed sont conscients que la politique monétaire « ne doit pas réagir de manière excessive à un point de données individuel ou à un changement de sentiment à court terme », et il a précisé que « cela risquerait d’accroître l’incertitude quant à l’avenir  »

Dans le même temps, M. Powell a déclaré qu’il était d’accord avec le « principe général » selon lequel il est préférable que les Banques Centrales agissent de manière préventive et ne laissent pas une récession « s’accélérer ».

La Fed s’est concentrée  » sur l’évolution des risques et des données entrantes « , a déclaré M. Powell.

Sans le mentionner, M. Powell semble faire référence à la prochaine réunion du G-20 à Osaka, au Japon, où le président Donald Trump doit rencontrer le Président chinois Xi Jinping. Des progrès dans les négociations commerciales pourraient contribuer dans une certaine mesure à restaurer le sentiment des marchés financiers et des entreprises.

Alors que la Fed a maintenu les taux d’intérêt à un niveau stable la semaine dernière, la Banque Centrale s’est éloignée de la position de « patience » adoptée au début de l’année. Cette dernière penche à présent pour une politique d’assouplissement.

« Nous surveillerons de près les répercussions de l’information reçue sur les perspectives économiques et nous prendrons les mesures qui s’imposent pour soutenir l’expansion « , a déclaré M. Powell.

Selon Jerome Powell, les perspectives économiques de base du FOMC « restent favorables ». Les responsables s’attendent à ce que l’inflation revienne à 2 % avec le temps, « mais à un rythme un peu plus lent que ce que nous avions prévu plus tôt dans l’année ».

Les investisseurs ont 100 % de chances d’obtenir une baisse d’au moins un quart de point des taux d’intérêt en juillet, selon les contrats à terme des fonds fédéraux suivis par l’outil FedWatch du CME Group.

Powell n’a pas commenté directement les critiques sévères de Donald Trump à l’égard de la politique de la Fed, ce dernier ayant déclaré lundi qu’il croit pouvoir congédier ou rétrograder le Président de la Banque Centrale.

Néanmoins, Powell a déclaré que la Fed est à l’abri des pressions politiques à court terme.

« Le Congrès a choisi d’isoler la Fed de cette façon parce qu’il a vu les dommages qui surviennent souvent lorsque la politique se plie aux intérêts politiques à court terme « , a déclaré M. Powell.

Tags:
FED
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte