Home > Actualités & Analyses Forex > Près de 90% des investissements de Warren Buffett se concentrent sur ces 3 secteurs

Près de 90% des investissements de Warren Buffett se concentrent sur ces 3 secteurs

Les performances de Warren Buffett en matière d’investissement parlent d’elles-mêmes. Entre le milieu des années 1950 et octobre 2019, Buffett a pris environ 10 000 $ en capital d’amorçage et l’a transformé en une valeur nette d’environ 80 milliards de dollars, tout en générant plus de 400 milliards de dollars de valeur pour les investisseurs qui ont acheté des actions Berkshire Hathaway. Cela explique pourquoi Buffett est souvent appelé l’Oracle d’Omaha.

Mais l’un des aspects les plus intéressants du style de placement de Buffett est qu’il n’est pas particulièrement diversifié. Buffett a toujours abordé l’investissement avec l’idée d’étudier les tenants et aboutissants d’une poignée d’industries et de secteurs, puis d’acheter des entreprises dans ces créneaux. Comme l’indiquent ses antécédents en matière de placement, il s’en est très bien tiré.

Un coup d’œil rapide au portefeuille de placements de Buffett montre qu’un peu plus de 87 % des 211 milliards de dollars d’actions détenues par Berkshire Hathaway peuvent être attribués à seulement trois secteurs du marché.

Finances : 45,5 % du portefeuille de Buffett

Quiconque a suivi la stratégie d’investissement de Buffett sait probablement qu’il a depuis longtemps une affinité pour les valeurs financières, comme les banques et les compagnies d’assurance . Mais vous n’avez peut-être pas réalisé à quel point ils jouent un rôle important dans son portefeuille. À l’heure actuelle, plus de 96 milliards de dollars sont immobilisés dans 15 valeurs financières différentes, ce qui représente 45,5 % de l’actif total investi.

Pourquoi Buffett s’intéresse à ce secteur ? La réponse simple est que cela rapporte de l’argent. Il s’agit traditionnellement d’entreprises qui n’ont pas besoin d’équipes de direction de premier ordre pour réussir. Et comme l’économie américaine passe beaucoup plus de temps à se développer qu’à se contracter, et que les actions financières sont généralement cycliques, les résultats financiers de Buffett augmentent plus souvent qu’ils ne baissent sur ces valeurs.

La plus grande participation de Berkshire dans ce secteur est Bank of America, avec 950 millions d’actions détenues, d’une valeur de 26,5 milliards $.

Les compagnies d’assurance comme Travelers jouent également leur rôle pour Buffett. Berkshire possède actuellement une participation de 842 millions de dollars dans Travelers. Ce qu’il faut comprendre avec les assureurs, c’est que les dépenses liées aux catastrophes sont inévitables. C’est cette prise de conscience qui leur permet de répercuter des primes plus élevées sur les consommateurs pendant les périodes où les charges liées aux catastrophes sont faibles et élevées. Typiquement, c’est une formule qui devrait permettre à Travelers d’augmenter son résultat net de 5% ou plus par an.

Technologies de l’information : 26,8 % du portefeuille de Buffett

Plus d’un quart de la valeur du portefeuille de Buffett est concentré dans les technologies de l’information. Buffett a généralement évité les actions technologiques au cours de ses nombreuses années d’investissement – et lorsqu’il s’est lancé dans l’arène technologique, cela n’a pas toujours été avec succès (IBM…).

Cependant, le secteur des « technologies de l’information », comprend également Apple. Jusqu’au deuxième trimestre, Berkshire Hathaway possédait des actions Apple et Red Hat. Toutefois, Red Hat a été acheté par IBM dans le cadre d’une transaction en espèces, et Berkshire ne possède plus d’autres actions technologiques qu’Apple. L’investissement actuel de Buffett dans Apple s’élève à près de 249,6 millions d’actions, ce qui équivaut à une participation de 5,5 % d’une valeur astronomique de 56,7 milliards $. Cela représente 26,8 % du total portefeuille de Buffett immobilisée dans un seul titre.

Biens de consommation de base : 14,9 % du portefeuille de Buffett

Les produits de consommation courante constituent un troisième secteur qui pèse lourd dans le portefeuille de Buffett. Toutefois, il est intéressant de noter que Buffett avait plus de 40 % de l’argent investi par Berkshire dans les biens de consommation de base aussi récemment qu’au troisième trimestre de 2011. Avec seulement 14,9 %, il s’agit du plus faible pourcentage du portefeuille de Berkshire que les produits de consommation courante aient jamais représenté depuis 2001.

L’avantage des entreprises de biens de consommation de base, comme son nom l’indique, est qu’elles vendent des produits qui figurent en tête des listes d’achats des consommateurs. Que l’économie soit forte ou en contraction, il y a peu de chances que les consommateurs changent leurs habitudes d’achat pour ce type de produits. Cela rend les ventes et les flux de trésorerie des biens de consommation de base très prévisibles, ce qui signifie généralement qu’ils possèdent un pouvoir d’établissement des prix raisonnablement fort.

L’entreprise de produits de consommation de base le plus remarquable du portefeuille de Buffett est Coca-Cola, que Buffett détient depuis plus de 30 ans. Coca-Cola est présent dans tous les pays du monde sauf un (Corée du Nord), ce qui lui confère une répartition géographique inégalée de ses revenus. La stabilité du cash-flow de Coca-Cola et la reconnaissance de sa marque dans le monde entier ont contribué à l’augmentation de son dividende annuel pendant 57 années consécutives.

Même si les produits de consommation de base ne constitue pas un secteur voué à afficher une croissance exponentielle, ils sont difficiles à dépasser en termes de stabilité et d’expansion des bénéfices nets.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte