Home > Actualités & Analyses Forex > Prévisions BCE: Les anticipations de 3 banques, et notre avis sur la potentielle réaction de l’EUR/USD

Prévisions BCE: Les anticipations de 3 banques, et notre avis sur la potentielle réaction de l’EUR/USD

La Banque Centrale Européenne tiendra sa réunion du mois de septembre ce jeudi, ce qui constituera un événement majeur pour les marchés.

Le consensus table sur une baisse du taux de dépôt, mais il existe un débat sur son ampleur. Le débat est encore plus soutenu en ce qui concerne un potentiel nouveau QE.

L’incertitude est donc élevée à ce stade. Nous vous proposons dans ce contexte un éclairage en provenance de trois banques, puis notre avis sur la potentielle réaction de l’Euro-Dollar en fonction des différents scénarios envisageables :

Prévisions BCE de TD Securities

 » Nous sommes sur le point de connaître une baisse de 20 points de base des taux, parallèlement à l’introduction d’un système de paliers, ainsi que 40 milliards d’euros par mois de QE « , ont déclaré les analystes de TD Securities.

Nous sommes plus à l’aise avec notre prévision d’une baisse plus agressive des taux, mais il y a beaucoup d’incertitude au sujet d’un possible QE, étant donné l’opposition de certains des membres les plus hawkish du conseil d’administration de la Banque Centrale ».

Prévisions BCE d’ING

Selon Carsten Brzeski, économiste en chef chez ING, il semble y avoir un large accord à la BCE pour assouplir la politique monétaire cette semaine, mais les derniers commentaires de plusieurs membres hawkish de la BCE suggèrent que le débat est toujours animé sur la nature des mesures politiques que la BCE devrait mettre en œuvre.

« Les membres hawkish comme Jens Weidmann (Allemagne), Klaas Knot (Pays-Bas) et Sabine Lauthenschläger du Directoire de la BCE ont exprimé leur opposition à un redémarrage du QE.

« À notre avis, même si le groupe de membres sceptiques à l’égard du l’QE s’est renforcé, il ressemble toujours à une minorité bruyante. Les anticipations d’inflation s’écartant probablement davantage de l’objectif de la BCE, nous estimons qu’une large majorité sera favorable à une nouvelle action. Et malgré l’opposition de certains, nous doutons qu’une seule une baisse des taux soit suffisante. À cet égard, un discours prononcé la semaine dernière par l’économiste en chef de la BCE, Philip Lane, fournit des informations intéressantes.

« Selon les estimations présentées par Lane, les mesures non conventionnelles de la BCE depuis 2014 ont permis de relever la croissance et l’inflation de quelque 0,5 point de pourcentage. Il est intéressant de noter que près de la moitié de l’impact provient du QE. N’oublions pas que lorsque la BCE a entamé l’assouplissement quantitatif en 2015, les projections des services de la BCE prévoyaient une accélération de l’inflation de 0,5% en 2014 à 1,3% en 2016. Actuellement, le risque de passer d’un environnement de stagnation économique de fait et de faible inflation à la déflation est probablement aussi élevé qu’en 2014-2015. »

« Par conséquent, nous continuons de nous attendre à ce que la BCE lance un feu d’artifice monétaire lors de la réunion de cette semaine : une baisse de 20 points de base du taux des dépôts, un petit système de paliers pour les taux de dépôt négatifs, une réévaluation des TLTROs et un redémarrage du QE avec quelque 30 milliards d’euros par mois. Même s’il existe un risque que l’opposition de certains membres puisse entraîner un report de l’assouplissement quantitatif. »

Prévisions BCE de BBVA

Les rendements des obligations souveraines ont augmenté lundi, les investisseurs ayant revu à la baisse leurs attentes au sujet du fait que la Banque centrale européenne (BCE) puisse lancer un important plan de relance ce jeudi lors de sa réunion politique, selon les analystes de la BBVA. Ils soulignent que le marché n’intègre pas la possibilité d’un QE immédiat, mais qu’une baisse de 10 points de base du taux de dépôt par la BCE est une certitude. Ils s’attendent de leur côté à une baisse des taux de 20 points de base.

« Nous nous attendons à ce que la BCE réduise le taux des dépôts de 20 points de base à -0,60 %, et qu’lle annonce un nouveau cycle de QE, ou qu’elle indique que le QE pourrait être prochainement déclenché. Nous anticipons ce package en raison de données plus mauvaises que prévu en Allemagne, d’une dynamique un peu plus faible au second semestre 2019 et de l’intensification des risques à la baisse (escalade de la guerre commerciale et Brexit) ».

« Les prévisions actualisées réviseront probablement la croissance du PIB d’environ 0,2 point de pourcentage en 2020-21 à 1,3 % après 1,1 % en 2019 et l’inflation mesurée par l’indice de référence d’environ 0,1 point de pourcentage sur la période de prévision pour atteindre en moyenne environ 1,5 % en 2021.”

Comment va réagir EUR/USD face à la réunion de la BCE?

Si la BCE se contente d’abaisse son taux de dépôt de 0.1%, sans s’engager à davantage de mesures de politique monétaire, l’Euro pourrait monter.

Si la BCE abaisse son taux de 0.2% sans lancer de QE, on pourra s’attendre à une baisse temporaire.

Enfin, si la BCE baisse ses taux, et qu’elle lance égalemenbt un QE et/ou qu’elle s’engage fermement à assouplir davantage la politique d’ici la fin de l’année, c’est une forte chute qu’il faudra anticiper pour la paire EUR/USD sur le Forex.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.