Home > Actualités & Analyses Forex > Prévisions NFP: Toutes les infos pour bien aborder la publication du rapport sur l’emploi et son influence sur EUR/USD

Prévisions NFP: Toutes les infos pour bien aborder la publication du rapport sur l’emploi et son influence sur EUR/USD

La paire EUR/USD a connu une journée mouvementée hier, commençant par progresser nettement jusqu’à un sommet à 1.1085, avant d’annuler la totalité de ses gains du jour en marquant un creux sur 1.1030 hier soir.

Rappelons que le solide indice ISM des services a soutenu le Dollar, qui profitait également d’un relatif recul des anticipations de baisse de taux de la Fed.

L’indice ISM des services du mois d’août s’est en effet affiché en nette hausse à 56.4 points contre 54 anticipé et 53.7 précédemment.

Du côté des relations Chine-USA, on pouvait prendre connaissances de propos encougeants de la part du camp chinois, qui s’attend à des “progrès substanciels” pour les négociations prévues entre les deux pays le mois prochain.

L’attention du marché se tourne vers le rapport NFP ce vendredi

Aujourd’hui, c’est le rapport NFP sur les créations d’emplois US du mois d’août attendu à 14h30 dans le calendrier économique qui concentrera toute l’attention du marché.

Le consensus des économistes prévoit 160k créations d’emplois, après 164k le mois précédent, pour un taux de chômage attendu stable à 3.7%. Les salaires horaires moyens sont quant à eux attendus en hausse de +0.3% comme précédemment en données mensuelles, et à +3.1% contre +3.2% précédemment en données annuelles.

Que prévoient les banques?

Cependant, plusieurs banques anticipent des chiffres inférieurs au consensus. C’est notamment le cas de Deutsche Bank :

« Nos économistes se situent toutefois en dessous du consensus à 140 000, ce qui reflète en partie une augmentation d’un dixième du nombre moyen d’heures hebdomadaires. Nos collègues soulignent également que les données sur la masse salariale des secteurs privé et public n’ont pas atteint le consensus prévu dans quatre des cinq dernières publications du mois d’août, la médiane étant de 38 000. »

« En ce qui concerne les salaires, nos économistes s’attendent à ce que les gains horaires moyens aient augmenté de +0,3 %, ce qui est conforme au attentes du marché, bien qu’il existe un risque que le taux annuel descende à +3,0 %. Le taux de chômage devrait quant à lui se maintenir à 3,7%. »

Goldman Sach affiche également une prévision de créations d’emplois inférieure au consensus, à 150k, jugeant que la guerre commerciale réduit le rythme des créations d’emplois dans le secteur privé.

Les prévisions de TD Securities ne sont pas non plus très optimistes, bien que le broker n’exlue pas une bonne surprise :

« Nous nous attendons à ce que la masse salariale baisse légèrement à 145k en août (mkt 160k), après l’impression de 164k le mois précédent. Cela dit, la forte augmentation de l’emploi dans le secteur des services dans le rapport d’août de l’ADP soulève la possibilité d’une surprise à la hausse. »

« Nous notons également que le début de l’embauche temporaire pour le recensement à des fins de prospection pourrait encore augmenter le nombre de créations d’emplois. Dans l’ensemble, lle rapport NFP devrait montrer que le taux de chômage est resté stable à 3,7%, alors que les salaires devraient augmenter de 0,2% m/m, entraînant l’impression annuelle à 3,0% en août ».

Pourquoi le rapport NFP est particulièrement important?

Si le rapport NFP est particulièrement important actuellement, c’est que les anticipations de baisse de taux de la Fed pourraient largement être influencées par cette publication.

En effet, avec la récente amélioration de la guerre commerciale et les solides statistiques US de cette semaine, le marché tend à penser que la Fed ne se lancera finalement pas dans un cycle prolongé de baisse de taux, bien qu’une réduction du taux des Fed Funds reste le scénario de base pour la réunion du FOMC du mois de septembre.

Le rapport NFP du jour, en tant que l’une des statistiques US les plus importantes pour les marchés, pourrait ainsi soit confirmer le recul des anticipations de baisse de taux, en cas de bonne surprise, soit annuler l’optimisme généré par les stats US satisfaisantes publiées plus tôt cette semaine en cas de mauvaise surprise.

Quelle influence sur l’EUR/USD?

Bien évidemment, la paire EUR/USD sera en première ligné des actifs susceptibles d’être influencés par la publication du rapport NFP.

Globalement, on retiendra qu’une bonne surprise devrait faire chuter EUR/USD en renforçant le Dollar, tandis qu’une mauvaise surprise pourrait faire monter la paire davantage.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte