Home > Actualités & Analyses Forex > Que devez-vous savoir avant de trader cette semaine ?

Que devez-vous savoir avant de trader cette semaine ?

La semaine dernière, nous avons vu les marchés atteindre des niveaux de panique que l’on n’avait pas vu depuis le crash de l’économie de 2008/2009. Même si les mouvements constatés dans les marchés étaient pour partie un rappel de 2008, les causes n’auraient pas pu être plus opposées. A cette occasion, on avait eu affaire à une crise des crédits, avec les banques à blâmer. Cette fois-ci, le coupable pour le moment a été la rapide propagation du Coronavirus. C’est le cas alors que nous entrons dans une nouvelle semaine. Nous posons et détaillons les domaines potentiels sur lesquels les traders vont s’intéresser, cherchant de nouvelles opportunités de trading avec ou sans le Coronavirus.

Fondamentaux à regarder

Cette semaine, plusieurs événements fondamentaux clés vont prendre place. En premier lieu, puisqu’il s’agira du premier vendredi de mars, la plupart des traders reçoivent des primes et sont prêts à se lancer alors qu’ils attendent le versement des emplois non agricoles (NFP). Le NFP montrera aux traders les emplois non agricoles qui ont été rajouté à l’économie américaine en février. Ceci, comme toujours, créé le potentiel pour des rallies intra-journaliers pour l’Or et des paires Forex liées à l’US Dollar. Cet événement survient comme une réaction au chiffre que beaucoup voient comme un des principaux indicateurs de croissance de la 1ère économie mondiale. Du coup, si les chiffres surpassent ou déçoivent les attentes, on pourrait y trouver une réponde du marché.

Un autre point clé à surveiller sera la façon dont les marchés répondent aux inquiétudes croissantes entourant le Coronavirus. Alors que le virus continue de se propager rapidement en dehors de la Chine, où l’on a vu l’Italie, l’Iran et d’autres pays asiatiques divulguer des chiffres de décès croissants. Les cas au niveau mondial sont recensés à hauteur de 85 000, avec un taux de décès proche de 4% des infectés. Avec beaucoup d’industries telles que l’industrie du tourisme souffrant de gros déclins alors que les nations tentent de contenir la propagation, les prix du Pétrole ont aussi souffert de forts déclins. Cependant, beaucoup d’optimistes croient que les reventes récentes pourraient créer des opportunités d’achat pour les traders à long-terme qui espèrent que lorsque la panique prendra fin, les marchés reprendront une trajectoire haussière.

Afin de conclure sur cette semaine, mardi en particulier sera intéressant pour les traders qui prêtent attention à la zone euro post Brexit. Les chiffres de l’Indice des Prix à la Consommation (CPI) seront dévoilés. Ceux-ci impactent traditionnellement les marchés Euro liés. 

Événements fondamentaux 

–  Lundi : USD ISM Manufacturing (FEB)

–  Mardi : EUR Euro-Zone Consumer Price Index Core (YoY) (FEB P)

–  Mercredi : CAD Décision sur les taux de la Banque du Canada (MAR 4)

–  Jeudi : GBP Carney de le Bank of England s’exprime à Londres.

–  Vendredi : USD Taux de chômage (FEB)

Trois marchés à surveiller

  • Or

L’or a été un des principaux mover durant la crise du Coronavirus. Il agit comme la couverture de survie des monnaies au niveau mondial. La semaine dernière, nous avons vu le métal grimper de plus de 100$ alors que les traders quittaient le marché boursier en panique. Cependant, après avoir atteint un record de 1 700$ vieux de presque 10 ans, les prix de l’Or ont commencé une descente vendredi. Beaucoup pourraient espérer que cette trajectoire continue alors que nous trouvons de la stabilité, ou même un traitement pour le Coronavirus.

  • EURUSD

La paire de monnaie la plus tradée au monde l’était bien en effet la semaine dernière, alors que les marchés européens et américains étaient fortement impactés par l’épidémie du Coronavirus. Le dollar, qui avait été à son niveau le plus fort face à l’euro depuis avril 2017, s’est fortement affaibli alors qu’il passait de 1,07$ à 1,10$. Cette paire semblait incapable de franchir la ligne de résistance. Toutefois, pendant combien de temps pouvait-elle tenir ? 

  • Pétrole brut

Alors que les déplacements mondiaux ralentissent et que les annulations de vols augmentent puisque beaucoup de personnes souhaitent éviter de se retrouver au milieu du chaos entourant le Coronavirus, les prix du pétrole ont considérablement baissé. Le pétrole est à son plus bas depuis septembre. La question pour cette semaine est de savoir, quand pourrait-on voir un début de stabilisation ? Ou bien va-t-on avoir de nouvelles opportunités pour les vendeurs ?

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte