Home > Actualités & Analyses Forex > Que peut-on attendre de la BCE jeudi prochain ?

Que peut-on attendre de la BCE jeudi prochain ?

La réunion de septembre de la BCE approche à grands pas, car dans deux jours, nous entendrons la réponse de la banque centrale à la faible inflation. Les attentes vont du dovish au neutre en passant par le hawkish, et dans cet article, nous allons voir ce que chaque camp attend de la BCE. 

Avant d’entrer dans les détails, il est utile de jeter un coup d’œil au tableau ci-dessous. Il montre les conditions financières dans la zone euro et aux États-Unis. Si l’assouplissement est clairement visible aux États-Unis, il ne l’est pas dans la zone euro. Par conséquent, si un trader cherche une explication à la hausse du taux de change EURUSD, celle-ci est pertinente. La BCE est donc en retard ou toujours en retard.

Est-il temps de changer quelque chose ?

Scénarios possibles pour la réunion de la BCE

Dans le camp des hawkish, la BCE va probablement ignorer les récentes évolutions de l’inflation. Plus précisément, si elle considère la faible inflation comme temporaire ou causée par des effets transitoires, la déclaration sera haussière pour la monnaie commune.

Qu’en est-il du taux de change ? La BCE pourrait minimiser la récente intervention verbale de son économiste en chef, Philip Lane, et dire qu’elle ne vise pas le taux de change et qu’elle ne peut rien y faire. Affaire classée.

Le camp neutre attend de la BCE qu’elle délivre un message contradictoire. Elle pourrait signaler qu’elle est ouverte à l’augmentation du programme PEPP ou qu’elle est prête à ajuster le multiplicateur de la progressivité. Cependant, sans s’engager ni dans le camp hawkish ni dans le camp dovish.

Dans le camp des dovish, la BCE doit faire comprendre aux acteurs du marché qu’elle ne tolère pas une faible inflation qui menace de passer sous le niveau zéro. Elle peut exprimer des inquiétudes quant au taux de change et à la manière dont il freine les efforts de la BCE pour ramener l’inflation à l’objectif fixé. Elle peut également signaler que la déflation est menacée et qu’elle doit donc agir le plus tôt possible.

Sur les trois scénarios, et à la lumière des conditions financières dans la zone euro, le biais est que la BCE fera une déclaration neutre à dovish. De plus, pendant la conférence de presse, Mme Lagarde sera interrogée par les représentants de la presse sur l’inflation, le taux d’intérêt et les actions futures de la banque.

Par conséquent, il ne s’agit pas nécessairement de ce que la BCE fera jeudi, mais de ce qu’elle signale qu’elle fera. En tout cas, attendez-vous à ce que la volatilité de l’euro augmente de manière significative.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.