Home > Actualités & Analyses Forex > Que peut-on attendre des marchés cette semaine ?

Que peut-on attendre des marchés cette semaine ?

La première semaine d’avril a en effet été une semaine particulière pour les registres financiers. Le marché de l’emploi américain a atteint un niveau record, le nombre de citoyens au chômage étant au plus haut, mis à part peut-être la grande dépression. Cependant, le record n’a pas été battu par de petites marges, il a été battu par plus de 6 millions. Essentiellement, 6 millions de personnes de plus ont déposé une demande de chômage qu’à tout autre moment de l’histoire. Le record précédent se situait entre 500 000 et 750 000.

Les marchés américains ont alors considérablement évolué, comme l’or, et le S&P 500 a réagi à la volatilité. Toutefois, alors que nous entamons la deuxième semaine d’avril, beaucoup de gens dans le monde entier pensent que nous sommes sur le point d’atteindre le pic de la pandémie COVID-19. À quoi pouvons-nous donc nous attendre cette semaine ?

Marchés américains

Aux États-Unis, nous avons vu le nombre total d’infections atteindre 336 851, ce qui est plus que les 2e et 3e nations les plus infectées (Italie et Espagne) réunies. Malheureusement, ce taux d’infection élevé a également entraîné le décès de plus de 10 000 personnes aux États-Unis ce week-end. Cependant, bien que cette nouvelle dépasse l’entendement d’un point de vue humain, beaucoup pensent que le pic est en passe d’être atteint, et qu’ensuite la baisse progressive des infections et des décès suivra.

En raison de ce qui précède, les marchés à terme aux États-Unis ont rebondi, le Dow Jones gagnant jusqu’à 700 points, soit 3,7 %. Le S&P 500 et le NASDAQ ont également suivi en enregistrant d’énormes gains allant jusqu’à 3,8 % et 4,1 % respectivement. Beaucoup pourraient être surpris par ces gains si l’on considère qu’il y a trois jours, le taux de chômage américain est passé de 3,5 % à 4,4 %. Cette hausse peut être attribuée au fait que les salaires non agricoles ont atteint -700 000, alors qu’ils étaient prévus à -100 000. Cependant, avec le potentiel de diminution des infections quotidiennes, les marchés commencent à croire que le pire serait passé.

Les actions de la FED et du Trésor ont également contribué à créer la confiance des marchés, sachant que tout ce qui peut être fait, tant en termes budgétaires que monétaires, est en train de l’être. Cette semaine verra également la publication du procès-verbal de la FED pour le mois de mars. Un mois où plusieurs baisses de taux ont eu lieu. Connaître l’état d’esprit de la FED lors de la prise de ces décisions pourrait soit susciter plus de panique, soit insuffler plus de confiance.

Marchés du pétrole

L’autre marché auquel il faudra accorder une attention particulière cette semaine sera la situation des marchés du pétrole. Le président Trump a envoyé les marchés à leur plus grand gain journalier de 24% vendredi après avoir annoncé que la Russie et l’Arabie Saoudite envisageaient de réduire l’offre de pétrole de 10 millions de barils par jour. La nouvelle a été suivie d’un appel programmé de l’OPEP+, qui a été annulé par la suite, car les tensions au sein du cartel se poursuivaient.

Avec des prix qui s’élèvent maintenant à 27 dollars le baril, la question intéressante pour cette semaine sera de savoir s’il y aura d’autres mouvements de prix importants ? Le niveau actuel des prix agit comme une résistance, de sorte que toute nouvelle discussion avec l’OPEP cette semaine pourrait soit briser cette résistance, soit la maintenir.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.