Home > Actualités & Analyses Forex > Que se passe-t-il après les élections ?

Que se passe-t-il après les élections ?

Trois jours après le jour des élections, l’Amérique ne connaît toujours pas le nom de son prochain président. Trump remportera-t-il un second mandat ? Ou Biden amènera-t-il un démocrate à la Maison Blanche ?

Les votes sont toujours comptés, et non seulement les États-Unis regardent, mais aussi toute la communauté internationale. En raison de son rôle actif dans les affaires étrangères, la nouvelle direction des États-Unis pour les quatre prochaines années est une considération importante dans de nombreuses régions du monde.

Jusqu’à présent, le marché boursier aime l’incertitude. Elle penche vers une Maison Blanche Biden et un Sénat républicain. Curieusement, il s’agit d’un résultat haussier pour les valeurs technologiques et pas seulement. Le « blocage » de DC va probablement retarder les procès antitrust (une préoccupation pour les grandes entreprises technologiques) ainsi qu’une augmentation des impôts proposée dans le cas d’un résultat « vague bleue ».

Toutefois, quel que soit le vainqueur, l’Amérique est confrontée à de graves problèmes économiques qu’elle doit résoudre. Dans son intérêt, et dans celui du monde entier également, plus vite la saga des élections se terminera, mieux ce sera.

Reconstruire l’économie

Non seulement les États-Unis, mais l’économie mondiale a désespérément besoin de solutions. Il faut travailler pour la réparer, et par où commencer au mieux si ce n’est par la plus grande économie du monde ?

On parle déjà de l' »hiver noir » à venir. N’oubliez pas que l’hiver arrive un peu plus tard aux États-Unis qu’en Europe, et nous pourrions voir quelque chose de similaire avec la deuxième vague COVID-19.

Dans le même temps, le pays est confronté à un énorme chômage. Malgré le taux de chômage relativement « contenu », des millions d’Américains vivent sous un programme d’allocations chômage. Environ quatre millions d’entre eux sont confrontés à une expiration, et ils vont faire pression sur le taux de chômage.

Plus tard dans la journée, nous aurons le rapport des NFP pour le mois d’octobre. Comme c’était le cas dans cette crise, l’accent est mis sur les pertes d’emplois permanentes. Si cette tendance ne s’inverse pas, les points positifs du rapport doivent être écartés.

Selon une étude récente, 40 % des restaurants et 66 % des hôtels risquent de fermer dans la période à venir. Tout ce que la Fed peut faire, c’est prêter, mais face au manque de demande, les entreprises hésitent à augmenter leur dette à court/moyen terme, voire à long terme. En outre, un million d’emplois dans le secteur du voyage sont menacés.

Enfin, dans un mois, le 11 décembre, le gouvernement devrait fermer ses portes. En d’autres termes, les élections ne sont qu’une distraction des principaux problèmes à résoudre, quel que soit le vainqueur déclaré.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.