Home > Actualités & Analyses Forex > Rapport NFP : 2 banques livrent leurs prévisions pour le principal événement de la semaine pour l’EUR/USD

Rapport NFP : 2 banques livrent leurs prévisions pour le principal événement de la semaine pour l’EUR/USD

Le rapport NFP sur les créations d’emplois US au mois de septembre sera sans doute l’une des statistiques les plus importantes de la semaine en ce qui concerne une potentielle influence sur la paire EUR/USD.

Nous vous proposons donc ci-dessous les prévisions de deux banques pour cet événement clé :

NBF anticipe une accélération des créations d’emplois

Selon les analystes de la National Bank Financial , aux États-Unis, la nouvelle la plus importante cette semaine sera le nombre d’emplois non agricoles en septembre, les demandes de prestations d’assurance-chômage ayant continué de fluctuer autour de leur plus bas niveau en 50 ans au cours du mois, laissant entrevoir un taux de mises à pied très faible.

« L’embauche dans le secteur privé, quant à elle, a peut-être quelque peu diminué, si l’on en juge par le rapport PMI composite de Markit, qui montre que l’emploi a progressé au rythme le plus faible depuis le début de 2015. Cependant, cette décélération a pu être compensée par l’embauche de travailleurs temporaires au gouvernement fédéral pour aider à la réalisation du recensement de 2020. »

« Tout compte fait, nous prévoyons une légère accélération de la création d’emplois à 160 000 emplois, un niveau encore suffisant pour absorber les nouveaux venus sur le marché du travail et maintenir le taux de chômage stable à long terme (environ 110 000 emplois par mois). Le taux de chômage, quant à lui, pourrait rester inchangé à 3,7 % si, comme nous le croyons, l’enquête auprès des ménages ne révèle qu’une légère baisse de l’emploi après le gain démesuré du mois d’août. »

Nordea Markets anticipe à l’inverse une mauvaise surprise pour le rapport NFP

Selon les analystes de Nordea Markets, le prochain rapport NFP s’avérera être une nouvelle intéressante, ou du moins les enjeux sont plus importants que ce à quoi nous nous sommes habitués dans les récents rapports NFP.

« Pour la première fois depuis 2009, les deux sous-indices d’emploi du PMI manufacturier et du PMI de service imprimés en dessous de 50 dans l’enquête Markit. Si ces PMI d’emploi ont un pouvoir de prédiction décent sur le NFP (nous sommes loin d’en être convaincus), alors une valeur inférieure à 50 devrait être considérée comme un indice d’un nombre d’emplois mensuel négatif. Si nous obtenons cela, attendez-vous à une fuite massive vers la qualité. »

« D’autres indicateurs tels que le nombre d’heures supplémentaires et l’enquête sur l’emploi des ménages vont dans le même sens, mais de manière moins spectaculaire. Dans l’ensemble, nous parions que nous verrons des preuves plus solides d’un ralentissement de l’emploi vendredi prochain. Les risques sont (clairement) à la baisse par rapport aux attentes consensuelles. »

« L’indice ISM manufacturier (mardi) est plus difficile à juger. Les enquêtes régionales continuent de brosser un meilleur tableau que l’ISM (en moyenne), mais des indicateurs prospectifs comme les taux d’intérêt retardés laissent entendre que le creux n’est pas encore atteint. Notre indicateur de rendement obligataire pondéré à 2+10 ans laisse entrevoir un creux dans l’industrie manufacturière ISM en mars/avril 2020. Le consensus s’attend à un rebond à plus de 50. »

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.