Home > Actualités & Analyses Forex > Résumé de l’actualité de la semaine allant du 02 au 07 Juillet 2012

Résumé de l’actualité de la semaine allant du 02 au 07 Juillet 2012

(ProfesseurForex.com) – Lundi 02/07/12

Après un fabuleux élan d’optimisme dans le sillage du sommet Européen, la paire n’aura de cesse de marquer de nouveaux plus bas tout au long de la semaine jusqu’à ce que la réduction des taux directeurs de la BCE ne déclenche un vif rallye baissier.

La paire reprenait néanmoins le chemin de la hausse suite à des indices PMI manufacturiers satisfaisants en Europe. Une hausse de courte durée puisque le chômage au sein de la Zone Euro montait une nouvelle fois d’un point de base pour s’inscrire à 11,1 %. Mais la vrai mauvaise nouvelle de la journée était les réserves émises par la Finlande et la Hollande en ce qui concerne le communiqué de Herman Van Rompuy suite aux réunions du sommet Européen. Le fait que la Zone Euro ne soit finalement pas à l’unisson concernant le rachat d’obligations sur le marché primaire et la recapitalisation des banques a réellement tempéré l’ardeur des traders qui ne se risqueront plus dans ce contexte à viser un nouveau plus haut. En effet, même l’indice ISM manufacturier décevant aux États-Unis ne parvenait pas à inverser la tendance.

Mardi 03/07/12

Après être allée chercher un nouveau plus bas dans les premiers échanges, c’est finalement la hausse qui l’emportait en ce mardi, sans pourtant qu’un nouveau plus haut n’intervienne. Les propos de la commission en visite à Athènes contentaient finalement le marché avant que la révision à la baisse des perspectives de croissance aux États-Unis par le FMI ne fassent faiblir le billet vert. Le discours de politique générale de Jean-Marc Ayrault dans l’après-midi semblait également plaire aux marchés alors que le prix du CDS Irlandais rejoignait le plus bas depuis novembre 2010 à la veille d’une adjudication de 500 millions d’Euros à 3 mois.

Mercredi 04/07/12

L’Euro se maintenait dans les premiers échanges en raison de la sortie de S&P qui accueillait favorablement les résultats du sommet Européen mais la baisse l’emportait rapidement suite à l’accumulation de mauvaises nouvelles. En effet, la France a révisé significativement ses perspectives de croissance, le taux d’emprunt Allemand se tendait légèrement pour une émission à 5 ans et l’Italie avouait que la réduction du déficit budgétaire cette année serait difficile. Le rapport de l’association INSEE, IFO et ISTAT faisant état d’une probable entrée en récession de la Zone Euro dès le deuxième trimestre plombait la monnaie qui allait chercher un nouveau plus bas. Les tractations stériles entre l’Espagne et la Finlande rappelaient également que les résultats du sommet restaient bloquer par ce pays. La baisse l’emportait donc malgré une hausse surprise des ventes au détail, l’annonce d’un plan d’économie de 30 milliards par l’Espagne ainsi que la confiance de l’Allemagne dans son objectif de réduction du déficit budgétaire à hauteur de 0,5 % du PIB.

Jeudi 05/07/12

Le marché restait dans l’attente de la décision de politique monétaire de la BCE et la bonne émission obligataire Française, suivie d’une augmentation surprise de la production industrielle Allemande laissaient le marché de marbre. La décision de baisser le taux directeur, le taux de prêt marginal et le taux de rémunération des dépôts de 0,25 % précipitait une forte baisse de l’Euro face au Dollar. D’autre part, la BCE avouait à demi-mot que la croissance de la Zone Euro allait encore diminuer avant une éventuelle « miraculeuse » reprise « modérée » de la croissance au quatrième trimestre. En ce qui concerne l’inflation, les gouverneurs de la BCE anticipent un retour en-dessous de 2 % en 2013. Voir notre article sur le conférence de presse pour de plus amples détails.

Vendredi 06/07/12

Après une matinée sans remous dans un range très étroit, sans correction technique haussière, les NFP américains déclenchaient la volatilité sur le forex mais au détriment de l’Euro en dépit d’une statistique peu flatteuse pour les États-Unis malgré un rapport ADP encourageant la veille. L’Euro paye les frais de cette baisse de taux ainsi que des bisbilles entre pays Européens au sujet des conclusions du sommet Européen qui n’aura fait tant consensus que ça, après réflexion. La décision de nommer le prochain président de l’Eurogroupe ce lundi de manière Démocratique ne profitait à l’Euro qu’un bref instant, les tensions sur les marchés obligataires secondaires Espagnols et Italiens dominant également la séance. L’annonce d’un plan d’économie de 26 milliards d’Euros en Italie durant la nuit laissait également le marché de marbre.

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte