Home > Actualités & Analyses Forex > Résumé de l’actualité de la semaine allant du 23 au 27 juillet sur le Forex

Résumé de l’actualité de la semaine allant du 23 au 27 juillet sur le Forex

(ProfesseurForex.com) – Lundi 23/07/

Lundi la paire ouvrait sur un gap baissier et enchainait les plus bas tout au long de la journée en raison de la pression qui régnait une nouvelle fois sur le taux obligataire à 10 ans de l’Espagne. En effet, une troisième région demandait l’aide au gouvernement et El pais révélait que ce serait au bas mot 140 milliards de créances douteuses que détiendraient le système bancaire Espagnol. L’Italie et L’Espagne interdisaient les ventes à découvert sur le marché boursier, ce qui rajoutait à l’ambiance pesante alors que le FMI déclarait qu’il ne participera pas à un nouveau plan d’aide pour la Grèce.

Mardi 24/07

La paire allait trouver un nouveau plus bas en raison de la sortie de Moody’s qui a placé l’Allemagne sous perspective négative. Les indices PMI du mois de Juillet étaient également très mauvais venant s’ajouter au contexte peu favorable à la monnaie unique en ce début de semaine. La Grèce continuait d’inquiéter le marché en révélant que le récession pourrait être de 7 % du PIB cette année alors que la Troïka, en visite à Athènes, n’était pas satisfait et le faisait savoir en déclarant que la Grèce n’avait rien fait depuis 3 mois… Enfin, notons que pierre Moscovici montait au créneau pour réclamer une action de la BCE.

Mercredi 25/07

La journée s’annonçait une nouvelle fois baissière après que Moody’s ait placé le FESF sous perspective négative mais les déclaration de Nowotny, le gouverneur de la banque centrale Autrichienne, faisaient souffler une vent d’optimisme sur le Forex. En effet, ce dernier s’est déclaré en faveur d’un financement du MES par la BCE via l’octroi d’une licence bancaire. Cet artifice pourrait permettre de contourner l’article 123 du traité dur l’Union Européenne qui stipule que la BCE n’a pas le droit de financer directement les Etats. Le recul des indices du climat des affaires en Allemagne ne freinait pas la hausse et la paire repassait au-dessus des 1,21 Dollar.

Jeudi 26/07

La journée était marquée par un vif rallye haussier suite aux propos tenus par Mario Draghi lors d’une conférence à Londres. Le gouverneur a en effet déclaré qu’il appartenait à la BCE de réagir lorsque les taux d’emprunt des pays membres s’envolaient. Il soulignait également que l’Euro était irréversible qu’il ferait tout ce qu’il ce sera nécessaire pour préserver l’Euro. Le marché interprétait ces paroles comme les prémices d’une action agressive prochaine de la BCEt. Les quelques bonnes statistiques Américaines n’y changeaient rien.

Vendredi 27/07

L’Euro continuait son ascension après que le Monde est déclaré que l’UE préparait une intervention combinée de la BCE via le programme SMP et du FESF dans le cadre d’un plan d’aide à l’Espagne. Le PIB du T2 aux États-Unis meilleur qu’anticipé profitait au Dollar un temps mais un communiqué commun de l’Allemagne et de la France achevait de convaincre le marché que les lignes étaient en train de bouger en Europe. En effet, Angela Merkel et François Hollande ont fait savoir qu’ils feraient tout pour préserver l’Euro. Néanmoins, notons que la Bundesbank reste hostile au programme SMP sans écarter la possibilité pour le FESF de financer l’État Espagnol.

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte