Home > Actualités & Analyses Forex > Rétrospective de la performance des classes d’actifs

Rétrospective de la performance des classes d’actifs

Les commodities et les REIT ont surperformé au premier semestre. Les petites et grandes capitalisations américaines ont également enregistré une performance à deux chiffres. Que nous réserve le reste de l’année de trading ?

L’investisseur sur les marchés financiers doit toujours garder un œil sur tous les marchés lorsqu’il construit un portfolio. Les avantages de la diversification peuvent être obtenus en ajoutant des actifs non corrélés à un portfolio.

Il n’y a peut-être pas de meilleur moment pour examiner les performances historiques des différentes classes d’actifs que pendant les turbulences du marché. La chute du prix du pétrole hier a déclenché un mouvement de prise de risque dans divers actifs financiers, mais quelles ont été leurs performances au cours de la dernière décennie ? Mais quelles ont été leurs performances au cours de la dernière décennie ? Quelle est la performance depuis le début de l’année et à quoi faut-il s’attendre ?

Les plus performants au premier semestre de l’année

Les commodities, les REIT (fonds d’investissement immobilier) américains et le Bitcoin ont été les trois meilleures performances au cours des six premiers mois de l’année. Parmi les trois, la surprise vient du Bitcoin. Il a perdu la moitié de sa valeur au cours des derniers mois et a pourtant réussi à atteindre le top 3 pour les six premiers mois. Le Bitcoin a également enregistré de solides gains au cours de la dernière décennie, tout comme les REIT américains.

Les obligations ont sous-performé

À l’opposé, les obligations ont sous-performé, avec en tête les bons du Trésor à longue échéance (TLT). La surprise ici est la chute du prix de l’or, le métal jaune ayant perdu 7,1 % au cours des six premiers mois de l’année malgré la hausse de l’inflation américaine.

Risques pour le second semestre de l’année

La seconde moitié de l’année s’annonce difficile pour les actifs à risque. Le terme « risk-on » fait référence à un environnement dans lequel les actions augmentent, le dollar américain baisse et le yen japonais reste également faible.

Le risque pour les actifs à risque est que la Fed annonce le retrait progressif de son programme d’achat d’actifs en raison de la hausse des prévisions d’inflation. Si tel est le cas, les commodities et les REIT américains sont les favoris pour une nouvelle performance car les investissements alternatifs sont achetés principalement comme une couverture contre l’inflation.

Une nouvelle baisse des petites et grandes capitalisations américaines pourrait mettre la pression sur la Fed pour qu’elle retarde l’annonce du tapering. Mais si l’inflation et les anticipations d’inflation continuent d’augmenter, la Fed pourrait se retrouver coincée et n’avoir plus d’autres alternatives.

Dans l’ensemble, le second semestre de l’année s’annonce plus difficile que le premier. Avec la réouverture de l’économie américaine, le danger d’une inflation plus élevée pourrait changer la donne pour les marchés financiers.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte