Home > Actualités & Analyses Forex > Risques macroéconomiques pour l’année à venir

Risques macroéconomiques pour l’année à venir

L’année 2021 est pleine de possibilités – mais aussi de risques. Tout comme une entreprise planifie l’année à venir en établissant un budget, le trader ou l’investisseur fait de même. 

L’analyse macroéconomique consiste à interpréter les grands changements de tendances et à déterminer comment ils affectent un portefeuille. Pensez aux décisions de politique monétaire (par exemple, le passage de la Fed du ciblage de l’inflation au ciblage de l’inflation moyenne), aux décisions politiques (par exemple, le Brexit), ou aux décisions et conflits commerciaux internationaux (par exemple, la naissance du RCEP – Regional Comprehensive Economic Partnership, la plus grande zone de libre-échange du monde, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine). De tels changements suffisent à provoquer des turbulences massives sur les marchés financiers; sur  tous les marchés : monnaies, actions, titres à revenu fixe, et donc un.

Que faut-il préparer en 2021 ?

Si l’on se réfère à un pays particulier, le risque macroéconomique comporte quatre composantes : le financement, le commerce, la politique et l’environnement des affaires. Par exemple, aux États-Unis, en 2020, les risques les plus importants d’un point de vue macroéconomique étaient, dans cet ordre, les risques politiques, commerciaux, d’environnement des affaires et de financement. De toute évidence, les élections américaines se trouvaient en tête de liste.

En 2021, la plus grande économie du monde (c’est-à-dire les États-Unis) risque d’être fortement endettée par les entreprises. En outre, la polarisation politique est considérée comme une menace en 2021. Enfin, la faible productivité pourrait avoir une grande influence sur les performances économiques des États-Unis l’année prochaine.

Un autre risque à considérer, cette fois sur la scène mondiale, est la faiblesse de la reprise économique. Le meilleur scénario reste que nous assisterons à une accélération de la demande mondiale, mais tout dépend du confinement du COVID-19.

Le risque est également que les investisseurs deviennent complaisants. La complaisance est un problème en matière d’investissement car elle réduit la diligence raisonnable et augmente la dépendance à l’égard des décisions prises par d’autres. Pensez, par exemple, au marché boursier et au dollar américain. Le consensus est que le marché continuera à monter sur le dos de la Fed et du Trésor américain, qui émettent respectivement davantage. Ainsi, une baisse du dollar devrait alimenter la hausse des prix des actions. Toutefois, si, pour une raison quelconque, l’une des deux institutions est perçue comme revenant sur ses décisions, le risque est pour une économie en difficulté.

En résumé, il y a toujours un risque lorsqu’on est impliqué dans les marchés financiers. Le risque, par définition, ne peut être réduit à zéro. Cependant, mieux nous nous y préparons, moins il aura d’impact sur les portefeuilles.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.