Home > Actualités & Analyses Forex > Signes de reprise économique dans la zone euro

Signes de reprise économique dans la zone euro

L’économie de la zone euro a rouvert au mois de mai après presque deux mois de blocage total en Italie et en Espagne et un confinement partiel dans la partie nord du continent. 

Des signes d’amélioration économique apparaissent déjà sur les graphiques, et il est temps pour les économistes et les traders de tirer le meilleur parti des nouvelles données.

Augmentation de la mobilité et attentes des entreprises

Avant toute chose, aucune reprise économique n’est possible tant que les économies sont fermées. L’un des piliers de l’Union européenne est la libre circulation de la main-d’œuvre et des capitaux, et cela a été possible pendant le confinement du coronavirus.

Maintenant que les frontières sont réouvertes, l’Europe se prépare à l’été. En Europe, l’été est synonyme de vacances, mais cette période est différente pour tous les pays, qu’il s’agisse de ceux qui accueillent des touristes (par exemple, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, Malte) ou de ceux qui sont responsables de la plupart des voyages de vacances d’été (par exemple, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, la Finlande, la Suède, l’Autriche).

La nouvelle réalité depuis la première vague d’infections liées au coronavirus risque de différer massivement de ce à quoi nous étions habitués jusqu’à présent. Les voyages et la façon dont nous faisons des affaires ne seront jamais les mêmes pendant toute la durée de la pandémie, de sorte que les chiffres économiques devraient être décevants par rapport aux niveaux d’avant la crise.

Les premiers signes de reprise économique sont déjà apparus. Dans certains cas, les niveaux d’optimisme ont pris beaucoup de monde par surprise. Par exemple, l’indicateur ZEW du sentiment économique pour l’Allemagne a augmenté de 12,4 points par rapport au mois précédent. Il a atteint 63,4 en juin ; le plus haut niveau atteint depuis le premier trimestre 2006.

Les tendances en matière de mobilité, tant pour le commerce aux particuliers que pour les loisirs, ont commencé à inverser la tendance à la baisse – elles semblent avoir atteint leur niveau le plus bas en mars et avril. L’Espagne, l’Allemagne, l’Italie et la France ont toutes enregistré une hausse des tendances de la mobilité, signe que les gens ont commencé à sortir et que les entreprises commencent à servir leurs clients. Même le péage pour les camions en Allemagne s’est considérablement amélioré par rapport à ses niveaux au plus bas pendant le confinement.

En parlant de l’Allemagne, le gouvernement est l’un des plus proactifs au monde. Elle a ouvert le robinet des dépenses comme jamais auparavant, éclipsant la réaction de nombre de ses pairs européens, ce qui est conforme à ce que le FMI a demandé, en demandant à de nombreux gouvernements de faire et de dépenser le plus possible jusqu’à la fin de la crise.

Nous sommes encore loin des chiffres et des ratios observés avant la crise pandémique. Si la croissance économique est possible au second semestre, elle sera probablement anémique.

Cependant, lorsque vous êtes au plus bas, le point positif est que vous ne pouvez remonter qu’une fois que vous avez atteint le fond. C’est le sentiment qui prévaut en Europe et, probablement, dans le reste du monde développé.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte