Home > Actualités & Analyses Forex > Signes positifs de l’industrie manufacturière américaine

Signes positifs de l’industrie manufacturière américaine

Après des résultats faibles en avril, l’enquête sur les perspectives des entreprises manufacturières aux États-Unis a augmenté en mai. Tous les indicateurs clés tels que les nouvelles commandes, les livraisons, l’emploi et l’activité générale se sont redressés par rapport à leur niveau le plus bas depuis 40 ans en avril.

Compilées par la Banque de la Réserve fédérale de Philadelphie, les données offrent un aperçu de l’activité manufacturière dans le troisième district de la Réserve fédérale – qui est un district à forte intensité manufacturière. Elles représentent un indicateur pour l’ensemble de l’industrie manufacturière des États-Unis en termes d’emploi, de prix payés et reçus, de délais de livraison, de stocks, de livraisons, d’heures de travail, de commandes non exécutées.

Interprétation des données de Mai pour la Philly Fed

L’enquête, également connue sous le nom de Philly Fed, demande aux chefs d’entreprise du secteur d’indiquer la variation annuelle en pourcentage en ce qui concerne les questions relatives à l’entreprise et au client américain. Ensuite, elle compare les résultats précédents avec les conditions réelles, et le résultat donne un aperçu de la santé du secteur manufacturier.

Le résultat reflète l’activité manufacturière actuelle et future. Bien que ces deux éléments soient importants, les investisseurs doivent savoir que les données relatives à l’activité actuelle sont en retard, tandis que l’activité manufacturière future reflète la perspective à court terme du secteur manufacturier.

Jusqu’à présent, en mai, les indicateurs actuels restent largement dans le négatif. Cependant, ils ont rebondi à partir de leurs plus bas niveaux à long terme, l’indice total des livraisons courantes, par exemple, ayant augmenté de 44 points.  De plus, alors que l’indice de l’emploi manufacturier a continué à diminuer globalement, l’indice de l’emploi actuel a augmenté de 31 points pour atteindre -15,3, car près de 9 % des entreprises ont déclaré une hausse de l’emploi.

Le message du rapport est assez clair : la contraction se poursuit, bien qu’à un rythme plus lent. Le seul point positif est que les prévisions à six mois sont passées à 49/7, le meilleur niveau depuis décembre 2017.

Il est également intéressant de noter que les entreprises s’attendent à ce que leurs propres prix augmentent moins vite que l’inflation. Pour les responsables de la politique monétaire, cela signifie que la Fed constatera une nouvelle pression à la baisse sur l’inflation, car le rythme de la désinflation devrait se poursuivre à l’avenir.

Dans l’ensemble, la plupart des indicateurs futurs restent élevés, ce qui reflète l’optimisme quant à la croissance au cours des six prochains mois. Alors que l’activité manufacturière a continué à s’affaiblir ce mois-ci, la croissance devrait s’accélérer sur un horizon de six mois. Comme toujours, les investisseurs prennent les données actuelles avec des pincettes, tout en se concentrant sur la perspective à plus long terme.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.