Home > Actualités & Analyses Forex > Tendances à surveiller en 2021

Tendances à surveiller en 2021

L’année 2020 n’est pas encore terminée, mais elle a été une année comme aucune autre. La pandémie a généré des pertes économiques massives, sans parler des vies perdues dans le monde entier. Une véritable tragédie. 

Aux yeux de beaucoup, l’année de trading se terminera en novembre, donc à quelques jours de la fin du mois, l’attention des investisseurs se porte sur deux choses. La première est de préserver ce qui a été fait jusqu’à présent. En général, décembre est un mois où l’activité de trading diminue considérablement.

Non pas que les traders ne soient plus actifs, mais personne ne prend de risques comme, par exemple, en mai. La raison en est que le marché passe souvent beaucoup de temps en consolidation et que personne ne veut être pris au piège d’une position pendant les fêtes de fin d’année.

Une autre chose qui se produit à cette période de l’année est la préparation de la prochaine. Quelles sont les tendances à venir ? Y a-t-il eu un changement dans l’année écoulée qui aurait des effets d’entraînement sur l’année prochaine ?

Tendances à prendre en compte pour 2021

Nous devons commencer par l’inflation, comme tout le monde y a pensé cette année. Les banques centrales et les gouvernements se sont engagés à assouplir leurs politiques – monétaires et fiscales. Toutefois, les effets de ces politiques mettent du temps à se répercuter sur l’économie réelle, plusieurs mois, voire plus. C’est pourquoi l’un des principaux thèmes à surveiller l’année prochaine est l’inflation et les anticipations d’inflation.

Si l’impression de la monnaie laisse penser que l’inflation est à l’horizon, il se peut que ce ne soit pas le cas dans les douze prochains mois environ. Plus la pandémie durera longtemps, plus l’inflation restera à des niveaux bas. Il est donc probable que l’année prochaine, la désinflation ou même une déflation accentuée soient la norme.

Le travail à distance est là pour rester. Même si la fin de la pandémie est en vue, les employés et les employeurs voient tous deux les avantages du travail à distance : les employeurs économisent sur le loyer des bureaux, les employés sur les délais et les coûts liés aux déplacements.

Par conséquent, l’éducation sera probablement elle aussi en hausse. Plus précisément, l’auto-éducation ou l’éducation tout au long de la vie. La pandémie a mis en lumière des qualités d’un employé qui étaient auparavant sous-estimées. Pensez à l’empathie, à une main-d’œuvre adaptable, à la capacité de motiver les autres et à la performance dans un environnement virtuel.

La régionalisation l’emportera probablement. Si la mondialisation ne disparaîtra pas, elle se réduira encore un peu. Par conséquent, le fait d’être « local » au lieu de « mondial » change tout, tant pour les grandes que pour les petites entreprises.

Le rôle de l’État s’accroît au sein d’un pays, tandis que l’influence internationale d’une nation diminue. En outre, les accords commerciaux régionaux domineront les accords internationaux. La naissance récente du RCEP en Asie (Regional Comprehensive Economic Partnership) est le dernier signe d’isolationnisme régional.

Dans l’ensemble, la sortie de la pandémie ne signifie pas un retour à la normale. La nouvelle normalité peut sembler sûre en termes de sécurité pour voyager et rencontrer d’autres personnes. Toutefois, la nouvelle normalité économique ne ressemblera pas de sitôt aux conditions d’avant la crise.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.