Home > Actualités & Analyses Forex > Tesla n’accepte plus les Bitcoins mais conserve son investissement

Tesla n’accepte plus les Bitcoins mais conserve son investissement

Elon Musk s’en prend à la consommation d’électricité du Bitcoin, faisant chuter son prix de 25 % en quelques heures. Tesla n’accepte plus les Bitcoins comme moyen de paiement pour ses voitures.

Le Bitcoin, et avec lui l’ensemble du marché des crypto-monnaies, a connu un début de semaine de trading difficile. Il a perdu environ 25 % de sa valeur en moins d’une journée de trading, les tweets d’Elon Musk laissant entendre que Tesla n’acceptera plus les Bitcoins pour ses voitures. En outre, Musk a laissé entendre que Tesla pourrait avoir vendu ses avoirs en Bitcoin, bien qu’il l’ait démenti plus tard dans la journée.

Ces tweets ont entraîné le prix du Bitcoin dans une spirale fatale. À ce stade, les haussiers et les baissiers ne savent pas quoi croire.

D’une part, les haussiers sont soulagés que Tesla n’ait pas vendu ses Bitcoins, qui valent environ 1,5 milliard de dollars. D’un autre côté, les baissiers font valoir que si le Bitcoin a chuté de 25 % sans que Tesla ne le vende, qu’adviendra-t-il du prix lorsque Tesla vendra effectivement ?

Une chose est sûre, Musk n’a pas tort concernant la consommation d’électricité du Bitcoin, même s’il est peu probable qu’il ne le savait pas avant d’annoncer l’investissement de Tesla. La valeur totale du Bitcoin en circulation dépasse aujourd’hui 900 milliards de dollars, et la plupart des coins sont minés au charbon en Chine.

Qu’est-ce qui a déclenché la décision de Tesla ?

La version officielle est celle donnée par le PDG de Tesla, Elon Musk. Sa déclaration selon laquelle Tesla a suspendu l’achat de véhicules utilisant le Bitcoin suggère que l’entreprise est préoccupée par les dommages environnementaux causés par le minage du Bitcoin.

Il affirme que Tesla étudie d’autres crypto-monnaies, et s’est même renseigné quelques jours plus tôt en demandant à ses followers si Tesla devait accepter le Doge, une autre crypto-monnaie populaire auprès des fans de Musk. Le critère énergie/transaction est important, car la monnaie devrait utiliser moins de 1% du tarif du Bitcoin.

Des études du Cambridge Bitcoin Electricity Consumption Index, publiées dans la semaine se terminant le 13 mai, ont montré que le minage de Bitcoin utilise 150 térawattheures en une seule année, soit plus que la consommation annuelle d’un pays comme Israël ou les Pays-Bas.

Certains disent que Tesla a reçu trop de commandes pour ses voitures en Bitcoin, et qu’elle ne peut enregistrer les recettes que dans le bilan et non dans le tableau des flux de trésorerie. Comme le Bitcoin n’est pas de l’argent liquide, et que l’entreprise a promis de ne pas le vendre, on peut facilement voir un problème pour une entreprise connue pour son manque de liquidités.

Que ce soit le cas ou non, nous ne le saurons pas avec certitude. Cependant, tout le monde a salué la décision d’Elon Musk – tout le monde sauf les détenteurs de Bitcoin.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte