Home > Actualités & Analyses Forex > Trump menace désormais l’Allemagne, en lien avec la construction d’un gazoduc Russe

Trump menace désormais l’Allemagne, en lien avec la construction d’un gazoduc Russe

Le président Donald Trump a déclaré mercredi qu’il envisageait toujours d’utiliser des sanctions pour bloquer un pipeline controversé qui augmenterait les flux de gaz naturel de la Russie vers l’Allemagne.

« Nous sommes en train d’examiner le sujet. Les gens ont le droit de faire ce qu’ils veulent. Je pense que c’est quelque chose que j’ai étudié et auquel j’ai réfléchi, et c’est moi qui ai soulevé le problème du gazoduc », a déclaré M. Trump aux journalistes lors d’une entrevue avec le Président polonais Andrzej Duda.

Trump affirme depuis l’année dernière que l’Allemagne est dépendante des exportations russes d’énergie. Comme d’anciens présidents américains, il s’oppose au gazoduc Nord Stream 2, qui passerait sous la mer Baltique le long d’une ligne existante reliant la Russie orientale et l’Allemagne du Nord.

Les États-Unis et de nombreux pays européens craignent que le gazoduc n’aide la Russie à contourner l’infrastructure ukrainienne, ce qui permettrait à Moscou d’utiliser l’approvisionnement énergétique comme une arme contre ses voisins sans perturber les flux vers l’Europe occidentale.

La Russie et l’Allemagne affirment que Nord Stream 2 est un projet purement économique. Le géant russe de l’énergie Gazprom construit la ligne, avec le financement de sociétés européennes telles que Royal Dutch Shell et Wintershall.

Les sénateurs Ted Cruz, R-Texas, et Jeanne Shaheen, D-N.H., ont déposé le mois dernier un projet de loi qui imposerait des sanctions aux navires utilisés pour construire Nord Stream 2. Le ministre de l’énergie, Rick Perry, et d’autres responsables de l’administration ont également évoqué la possibilité d’appliquer des sanctions pour bloquer la construction.

L’administration Trump cherche à remplacer les approvisionnements russes par gazoducs vers l’Europe par des exportations américaines de gaz naturel liquéfié, une forme de combustible refroidi à l’état liquide pour le transport par navire-citerne.

La Pologne, l’un des détracteurs les plus féroces de Nord Stream 2, a conclu des accords d’achat de GNL américain dans le but de réduire sa dépendance au gaz russe.

Mercredi, la Polish Oil and Gas Co. a signé un accord pour acheter 1,5 million de tonnes supplémentaires par an à la Société Venture Global par le terminal d’exportation de GNL de Plaquemines au sud de la Nouvelle-Orléans. L’accord porte à 2,5 millions de tonnes par an les achats de l’État polonais.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte