Home > Actualités & Analyses Forex > Trump surprend en annonçant de nouveaux tarifs contre la Chine, quelles conséquences sur EUR/USD?

Trump surprend en annonçant de nouveaux tarifs contre la Chine, quelles conséquences sur EUR/USD?

Le président Donald Trump a surpris et affolé les marché hier, en annonçant de façon inattendue sur Twitter de nouveaux tarifs douaniers à hauteur de 10% sur 300 milliards de Dollars d’importations chinoises à compter du 1er septembre.

Cette annonce a surpris les marché, dans la mesure où les présidents Trump et Xi avaient conclu une trêve dans le cadre de leur guerre commerciale à l’issue du G20 à Osaka au Japon à la fin du mois de juin.

De plus, des négociateurs US menés par le Secrétaire au Trésor US Mnuchin et le représentant au Commerce Lightizer se sont rendus en Chine cette semaine, ce qui avait incité le marché à anticiper des avancées positives dans les discussions.

Mais si l’on se fie aux tweets de Trump hier soir, et à l’annonce de nouvelles sanctions commerciales envers la Chine, on peut estimer que les discussions ne se sont finalement sans doute pas révélées très positives…

Quelles conséquences sur les anticipations de baisses de taux de la Fed ?

Ce qui est intéressant de relever, c’est le timing particulier de l’annonce de Trump. Elle est en effet intervenue moins de 24 heures après une réunion de la Fed jugée moins dovish que prévue, et qui avait fait chuter les marchés boursiers et fait bondir le Dollar, au grand dam de Trump qui n’avait pas hésiter à critiquer vivement la position pas suffisamment souple de la Fed à ses yeux.

Et compte tenu du fait que la baisse de taux de la Fed de mercredi soir a été justifiée essentiellement par le risque que représente la guerre commerciale avec la Chine, il n’est pas exclu d’imaginer que Trump ait sciemment augmenté ce risque en taxant de nouveau la Chine, pour obliger la Fed à assouplir davantage rapidement.

Quelle va être la réaction de la Chine ?

Selon les analystes de Goldman Sachs, la dernière menace du Président américain Donald Trump visant à imposer des droits de douane élevés sur les produits chinois poussera probablement Pékin à accélérer les mesures de relance afin de protéger son économie.

Compte tenu des incertitudes accrues à l’étranger, la Chine devra soutenir son économie nationale pour atteindre son objectif de croissance de 6 % à 6,5 %, a déclaré Timothy Moe, analyste chez Goldman Sachs.

« Nous pensons que l’une des mesures que la Chine prendrait probablement est de continuer à stimuler l’économie nationale  » a ajouté T. Moe.

Il a également déclaré que « Le côté extérieur de l’économie a été faible et cela a manifestement été exacerbé par les frictions commerciales entre les États-Unis et la Chine. Par conséquent, pour compenser cet effet négatif du côté extérieur de l’économie, il faut qu’il y ait des investissements ou des activités correspondants qui soutiennent la demande intérieure ».

Pékin a introduit une série de mesures telles que l’assouplissement de la politique monétaire et des réductions d’impôts pour soutenir son économie. D’autres mesures prendront probablement la forme de mesures de relance budgétaire, a précisé l’analyste de chez G.Sachs.

Les analystes de Citi ont déclaré que la dernière série de droits de douane américains sur les produits chinois réduirait les exportations chinoises de 2,7 % et réduirait la croissance du PIB de 50 points de base. Cela s’ajoute aux dommages économiques déjà causés par les précédentes hausses de tarifs douaniers.

Déjà à l’époque, les analystes s’attendaient à ce que Pékin « utilise formellement la stratégie de l’attente » plutôt que de « céder » aux exigences de Washington. Cela signifie que la politique monétaire deviendra probablement plus accommodante et que les politiques fiscales axées sur l’investissement dans les infrastructures et l’augmentation de la consommation rurale « joueront un rôle plus proactif » pour soutenir la croissance.

Iris Pang, de la banque ING, a de son côté déclaré que la Chine pourrait vouloir prolonger la lutte tarifaire avec les États-Unis parce que « une guerre commerciale totale n’est pas susceptible d’aider les chances de Donald Trump » dans l’élection 2020.

« Nous croyons que la stratégie de la Chine dans cette escalade de la guerre commerciale consistera à ralentir le rythme des négociations », a-t-elle dit. « Cela pourrait allonger le processus de négociation jusqu’aux prochaines élections présidentielles américaines. »

Quelles conséquences sur le Forex ?

En augmentant la probabilité de voir la Fed assouplir sa politique monétaire davantage, l’escalade de la guerre commerciale pourrait peser sur le Dollar US.

On notera que cela s’est d’ailleurs déjà traduit par une hausse de la paire EUR/USD hier soir.

Enfin, on notera que le prochain événement du calendrier économique susceptible d’impacter les anticipations au sujet de la Fed, et donc le Dollar et la paire EUR/USD sera le rapport NFP sur les créations d’emplois US du mois de juillet attendu cet après-midi.

Une mauvaise nouvelle, ou tout simplement une confirmation du recul des créations d’emplois déjà anticipé par le marché pourrait augmenter la probabilité de voir la Fed assouplir à nouveau sa politique monétaire avant la fin de l’année.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.