Home > Actualités & Analyses Forex > Un aperçu de la décision de la Banque du Canada en matière de taux d’intérêt

Un aperçu de la décision de la Banque du Canada en matière de taux d’intérêt

L’un des événements les plus attendus sur le marché des devises est la décision d’une banque centrale en matière de taux d’intérêt. C’est le niveau du taux d’intérêt qui fait bouger une monnaie, et les traders se positionnent toujours bien avant l’annonce du taux d’intérêt réel.

Pour cela, ils collectent et interprètent les données publiées entre deux annonces de taux d’intérêt. L’objectif est de se faire une idée précise de ce que la banque centrale pourrait faire lorsqu’elle se réunira pour examiner les résultats économiques.

La décision de la Banque du Canada sur les taux d’intérêt de ce mercredi est suivie de près par les traders du monde entier. Elle devrait maintenir le taux d’intérêt à 0,25 % près de la limite du zéro. Comme de nombreuses banques centrales du G10, la Banque du Canada a baissé le taux d’intérêt près de zéro pendant la pandémie afin de stimuler l’économie en ces temps incertains et difficiles.

Éléments à prendre en considération avant la décision de la Banque du Canada sur le taux d’intérêt

Vendredi dernier, c’était la journée des NFP. Comme il est d’usage, les données sur l’emploi au Canada sortent en même temps, ce qui rend difficile le trading de la paire USDCAD.

Le taux de chômage reste supérieur à 10 % au Canada (10,1 %), bien qu’en légère baisse par rapport aux 10,9 % du mois précédent. L’économie canadienne a créé plus de 245 000 emplois, poursuivant ainsi la tendance positive amorcée quelques mois plus tôt. Cependant, il faut garder à l’esprit que les données sont faussées en raison du soutien du gouvernement pendant la crise, car le chômage temporaire et le chômage permanent sont encore difficiles à mesurer.

La balance commerciale, qui montre la différence entre les biens importés et exportés au cours du mois, a encore diminué pour atteindre 2,5 milliards de dollars canadiens. La productivité du travail pour le dernier trimestre a diminué de façon surprenante, atteignant presque 10 % alors que les prévisions étaient de 6,5 % – une autre donnée probablement faussée par la pandémie de coronavirus.

La Banque du Canada a donc du mal à interpréter correctement les données avant d’annoncer la décision sur les taux d’intérêt. Cette semaine, l’accent sera mis sur l’ampleur du stimulus et sur la question de savoir si la Banque du Canada juge approprié d’augmenter le bilan plus rapidement.

Il y a des rumeurs sur le marché selon lesquelles la Fed s’apprête à étendre encore son programme d’assouplissement quantitatif, avec une annonce possible dès la prochaine réunion. Si c’est le cas, la Banque du Canada ne restera pas à la traîne car elle est connue pour suivre les traces de la Fed en matière de politique monétaire.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.