Home > Actualités & Analyses Forex > Un aperçu rapide du financement et de l’émission de l’UE

Un aperçu rapide du financement et de l’émission de l’UE

L’Union européenne (UE) est entrée dans l’histoire en 2020. Pour la première fois, elle a émis une dette commune, bien que la majeure partie des opérations soit due dans les années à venir.

Néanmoins, les acteurs des marchés financiers ont considéré cette décision comme cruciale pour un programme budgétaire commun dans l’UE, souvent critiquée pour son manque de discipline et d’unité budgétaire. Ce n’est plus le cas.

Obligations de l’UE – des avoirs refuge

Le graphique ci-dessus illustre parfaitement les changements spectaculaires du marché européen des titres à revenu fixe souverains. Le SURE (c’est-à-dire le régime d’assurance chômage) et le Fonds de relance éclipsent tout financement antérieur de l’UE jusqu’en 2020 réunis. En parallèle, la Commission européenne a révélé hier les montants alloués à chaque pays dans le cadre du programme SURE, l’Italie et l’Espagne, les pays les plus touchés, étant les principaux bénéficiaires. L’Espagne, par exemple, recevra plus de 21 milliards d’euros, étant le premier pays à avoir officiellement demandé des fonds SURE quelques semaines auparavant.

Les marchés financiers ont accueilli favorablement le plan de l’UE visant à financer sa sortie du chaos causé par le coronavirus. Moody’s, Fitch et DBRS ont tous attribué la note AAA, la plus élevée pour les obligations de l’UE.

Alors que le programme SURE, un programme basé sur des prêts, a été annoncé en avril, quelques mois plus tard, les dirigeants de l’UE se sont mis d’accord sur le NGEU (Next Generation EU) et le budget de l’UE jusqu’en 2027.

Agissant au nom de l’UE, la Commission européenne va augmenter ses émissions d’obligations pour financer en premier lieu le programme SURE. Il s’agit d’un programme conçu pour fournir un soutien afin d’atténuer les risques de chômage en cas d’urgence – et COVID-19 est justement le type d’urgence pour lequel le programme est conçu. À partir de septembre, la Commission européenne fera appel aux marchés financiers avec une émission d’obligations d’une valeur d’environ 100 milliards d’euros, qui sera probablement sursouscrite.

Cependant, la plus grande partie des émissions de la Commission européenne sera émise à partir de 2021. La Commission européenne émettra des obligations jusqu’en 2026 pour financer le plan de relance, et là encore, les émissions devraient être entièrement souscrites.

On peut dire sans risque de se tromper qu’il y a un nouveau venu sur le marché des émissions de dette souveraine. Mais il ne s’agit pas de n’importe quel type de dette souveraine – ces obligations appartiennent à l’une des plus grandes économies du monde (c’est-à-dire les économies de marché unique), très sophistiquée et bien éduquée.

Lorsque vous attribuez à ces attributs une notation triple AAA, il n’est pas étonnant que les émissions soient sursouscrites.

Pour une fois, l’Union européenne s’est ressaisie.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.