Home > Actualités & Analyses Forex > Un ISM non manufacturier fort envoie les actions à la hausse

Un ISM non manufacturier fort envoie les actions à la hausse

Le marché boursier des États-Unis continue d’enregistrer de bonnes performances cette semaine. Malgré l’incertitude créée par l’infection de POTUS au COVID-19, le marché semble avoir trouvé un moyen de vivre avec le virus. Les nouvelles ont peu affecté l’action des prix, et tout le terrain perdu vendredi a été rapidement récupéré au début de la nouvelle semaine de trading. 

Le communiqué de l’ISM Non-Manufacturier est l’une des causes du fort rebond observé hier. Il est sorti à 57,8, bien meilleur que les 56,3 attendus, reflétant un solide retour du secteur le plus important des États-Unis – le secteur des services.

Ce que nous dit le communiqué ISM non-manufacturier de septembre

Pour commencer, l’ISM non manufacturier a atteint 57,8 contre 56,9 un mois plus tôt. Toutes les sous-composantes n’ont pas connu une expansion en septembre, mais les plus importantes l’ont fait.

Par exemple, l’activité/production des entreprises continue de croître au rythme le plus élevé par rapport aux autres sous-secteurs. Elle a atteint 63 en septembre, contre 62,4 un mois plus tôt. Il est toujours utile de garder à l’esprit que toute valeur supérieure à 50 signifie une expansion, tandis qu’une valeur inférieure signifie une contraction.

Un autre sous-secteur affichant une croissance remarquable est celui des nouvelles commandes. Il est passé de 56,8 à 61,5, une évolution stupéfiante car c’est le quatrième mois consécutif de croissance.

Cependant, toutes les nouvelles positives mentionnées jusqu’à présent sont faibles par rapport à la composante emploi. Pour la première fois depuis longtemps, la composante emploi de l’ISM non manufacturier montre des conditions de croissance. Le mois dernier, la composante emploi s’est encore contractée, s’établissant à 47,9, bien en dessous du niveau de 50. Cependant, en septembre, elle est passée dans le territoire d’expansion, à 51,8.

Pour mettre les choses en perspective, peut-être vaut-il la peine d’examiner les performances de l’ISM avant et au plus fort de la crise du coronavirus. Avant que la pandémie n’atteigne les États-Unis, l’ISM non manufacturier a connu une croissance pendant 122 mois consécutifs. Oui, pendant plus d’une décennie, le secteur des services aux États-Unis a continué à se développer.

Cela s’est arrêté brusquement en avril et mai de cette année. Cependant, après deux mois de contraction, nous sommes maintenant dans le quatrième mois consécutif d’expansion du secteur.

Naturellement, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Toutefois, il semble que le secteur constitue une base solide pour une nouvelle expansion, surtout si l’on considère le fait que la Fed a l’intention de maintenir une politique monétaire extrêmement souple pour les années à venir.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.