Home > Actualités & Analyses Forex > Une Europe démocrate ou une Europe anti-Trump ?

Une Europe démocrate ou une Europe anti-Trump ?

Les marchés financiers attendent l’événement le plus important de l’année de trading, les élections américaines. Si la pandémie n’a pas suffi à apporter l’incertitude sur les marchés financiers, les élections américaines y contribuent également. 

C’est pourquoi il n’y a que peu ou pas d’action sur les marchés. Par exemple, le marché boursier américain est proche des sommets atteints en juin-juillet. Elle ne fait que consolider les niveaux jusqu’au résultat des élections.

Il en va de même pour le marché des devises. La paire EURUSD se situe près de ses sommets dans la zone 1,18-1,19, la paire GBPUSD autour de 1,30, la paire AUDUSD près de 0,7, etc. Fondamentalement, le monde regarde comment se déroule la bataille pour la Maison Blanche et le Congrès.

L’Europe aime Biden

Un récent sondage réalisé dans différents pays européens a révélé un soutien sans précédent de la population européenne aux démocrates. Dans certains pays, comme le Danemark, 80 % des personnes interrogées préfèrent Biden, et seulement 6 % soutiennent Trump.

S’agit-il d’une attitude anti-Trump ou pro-Biden ? Sur les deux, il y a de fortes chances que le sentiment soit anti-Trump.

Depuis l’élection de Trump en 2016, l’Amérique a cessé d’être ce qu’elle était auparavant. Le monde a choisi d’attendre l’année dernière pour savoir si Trump sera réélu.

Trump a modifié l’ALENA, a retiré les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat, de l’accord sur l’Iran aussi, a imposé des droits de douane, a construit un mur – pour ne citer que quelques actions bien connues. L’administration de Trump a inversé cent règles environnementales, du forage et de l’extraction aux infrastructures et à la planification, en passant par la pollution atmosphérique et les émissions.

Pour les Européens, la menace de droits de douane sur les voitures allemandes ou le vin français a laissé des cicatrices. De plus, les pays européens ont été accusés de ne pas payer leur juste part à l’OTAN. Par conséquent, l’opinion négative de l’administration Trump de la part de l’Europe ne devrait pas surprendre.

Le plus grand mécontentement est peut-être que l’Amérique a favorisé le protectionnisme et l’isolationnisme sous Trump, alors que l’Europe s’est ouverte comme jamais auparavant (c’est-à-dire si l’on exclut le Brexit). Avec une Asie en pleine expansion et une Russie toujours plus influente, l’Europe risque de rester isolée aussi si les États-Unis, l’ancien partenaire, cessent de partager des valeurs communes avec elle.

C’est ce qui rend les élections actuelles si importantes pour le reste du monde. Il ne s’agit pas d’une victoire démocrate ou républicaine pour l’Amérique seulement, mais pour le reste du monde aussi.

Quatre années supplémentaires de protectionnisme et d’isolationnisme à l’ère de la pandémie sont difficiles à digérer en Europe. De plus, n’oublions pas une autre chose : lors du second mandat, les présidents qui ont été réélus vont plus loin.

Ils n’ont plus rien à perdre.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.