Home > Actualités & Analyses Forex > Une guerre de trading se déroule actuellement à Wall Street

Une guerre de trading se déroule actuellement à Wall Street

L’activité de trading autour d’actions spécifiques, à savoir GameStop (ticker GME), a suscité beaucoup d’attention récemment. Le prix de la société a été poussé à la hausse par des traders particuliers agissant à l’unisson, avec l’intention d’évincer les principaux fonds spéculatifs positionnés à découvert. 

Bien que cette histoire soit aussi vieille que Wall Street, la façon dont les choses se sont déroulées semble être tirée d’un scénario de film. Le prix de GME est passé de moins de 20 $ à plus de 200 $, dans un resserrement épique qui a poussé les régulateurs à intervenir pour stopper le trading.

Qu’est-ce qu’un short squeeze et que s’est-il passé exactement avec GME ?

Quel est l’élément déclencheur du short squeeze sur les actions GME ?

Lorsque les investisseurs choisissent de vendre les actions d’une société ou de se lancer dans un short, ils s’attendent à ce que le prix baisse. Le maximum qu’ils peuvent réaliser est de 100 % de leur investissement. Par exemple, si le prix de GME était de 20 $ et que le short vendeur vend 20 000 actions, le maximum qu’il peut gagner est de 400 000 $. C’est tout. Ainsi, on dit que les gains sont limités dans le cas du shorting d’actions.

Cependant, la perte n’est pas limitée car le short vendeur peut perdre plus que le capital risqué. Si le prix de l’action continue d’augmenter et que la marge du short vendeur diminue, à un moment donné, il sera confronté à la perspective de recevoir un appel de marge. À ce moment-là, soit le short vendeur subira une perte, soit il doublera son investissement. D’où la question du risque.

Comme il apparaît dans la liste ci-dessus, GameStop était le chouchou des short vendeurs. Il était en tête des actions les plus vendues en short par les fonds spéculatifs. L’un de ces fonds spéculatifs, Melvin Capital, a été contraint de fermer sa position short par un jeu coordonné organisé sur Reddit.

Le résultat ? Pour sortir d’une position short, le short vendeur doit acheter des actions pour couvrir ses positions short. En gros, il s’agit d’équilibrer la position initiale. C’est ce que l’on appelle le « short-squeezing », c’est-à-dire le fait d’acheter des actions pour couvrir des positions short en raison d’une insuffisance de fonds (marge).

Dans le monde financier actuel, les choses se compliquent encore plus qu’un simple short-squeezing. Un gamma squeeze crée une action de prix encore plus agressive sur le marché car il implique des contrats d’options qui ont un impact direct sur l’action sous-jacente. Une option est un contrat dérivé qui dépend de l’actif sous-jacent, dans ce cas, l’action GME.

Le gamma squeeze couplé au short squeeze classique a conduit les traders particuliers à expulser un hedge fund vétéran d’une position short. Cela montre l’étendue et le pouvoir qu’exercent les traders particuliers au 21e siècle, alors que la nouvelle génération de traders utilise les médias sociaux pour agir ensemble comme un seul homme.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.