Home > Actualités & Analyses Forex > Une histoire de deux récessions économiques

Une histoire de deux récessions économiques

Alors que la Banque centrale européenne (BCE) se prépare à mettre en place un nouveau cycle d’assouplissement de la politique monétaire, le moment est peut-être bien choisi pour comparer les deux récessions économiques de la dernière décennie. Malheureusement pour beaucoup de gens, deux récessions économiques ont frappé le monde développé en un peu plus de dix ans. 

Les deux récessions sont différentes. Elles ont été causées par des choses différentes et, dans une certaine mesure, même la réponse des autorités monétaires a été différente.

Comment les décideurs politiques décident-ils de la réponse appropriée ? La comparaison des deux récessions pourrait nous apporter la réponse.

La grande crise financière de 2008 – 2009

Comme son nom l’indique, la récession économique de 2008-2009 était une crise financière. Les prix des logements ont chuté de 31,8 % en raison de l’effondrement des CDO (Collateral Debt Obligations) – des instruments dérivés sur le marché financier.

En réponse à la hausse du chômage et à la baisse du PIB, les autorités américaines ont réagi rapidement. Tout d’abord, la Fed a abaissé les taux près du niveau zéro. Ensuite, les autorités fédérales ont renfloué AIG (American Insurance Group), dans le cadre d’un accord dont le coût s’élève à 182 milliards de dollars. De plus, environ 200 milliards de dollars sont passés des marchés monétaires aux bons du Trésor.

La crise du coronavirus de 2020

La récession économique créée par la pandémie de coronavirus diffère selon son extension. Cette fois, l’économie mondiale s’est contractée, et pas seulement quelques-unes.

La réponse a donc été plus agressive. Au lendemain de la grande crise financière de 2008-2009, la Fed a introduit un assouplissement quantitatif, dans le but de faire baisser les rendements sur la courbe des taux. Cependant, avant d’atteindre cet objectif, les rendements sont restés élevés, de sorte que les investisseurs se sont détournés des marchés monétaires pour se tourner vers les obligations.

Le support fiscal diffère également en 2020 par rapport à il y a dix ans. Cette fois, les gouvernements du monde entier ont offert une sorte d’aide fiscale aux entreprises et aux ménages.

Comme le montre le graphique ci-dessus, l’écart de rendement réel sur deux ans aux États-Unis par rapport au reste des marchés développés a chuté de façon spectaculaire en 2020 par rapport à 2008-2009. Par ailleurs, dans le même temps, l’une des plus importantes banques centrales du monde, la BCE, a mis en place la NIRP (Negative Interest Rates Policy ou en français une politique de taux d’intérêt négatifs).

En d’autres termes, les deux récessions économiques étaient trop proches dans le temps pour que les autorités monétaires puissent normaliser leurs politiques. Sinon, comment expliquer le fait que la pandémie de coronavirus ait surpris la BCE avec une NIRP active ? On peut donc facilement dire que, du moins en ce qui concerne la zone euro, la récession économique de 2008-2009 n’a pas pris fin, ne serait-ce qu’à en juger par les mesures d’assouplissement de la BCE.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.