Home > Actualités & Analyses Forex > Une mise à jour macroéconomique de fin d’été

Une mise à jour macroéconomique de fin d’été

Maintenant que l’été est passé, de nombreux traders profitent de l’occasion pour revoir les conditions macroéconomiques en prévision des mois importants à venir. Deux événements principaux se détachent du lot d’un point de vue macroéconomique : l’élection présidentielle américaine et les négociations de Brexit qui doivent se terminer en décembre. 

La bataille pour la Maison Blanche se poursuit et devrait déclencher de nouvelles réactions des marchés à l’avenir. Le président Trump a comblé le fossé qui le séparait de Biden, et certains bookmakers lui attribuent même la première chance de remporter un autre mandat.

Les discussions en cours avec le Brexit créent toujours de la volatilité sur les paires de livres sterling. Ce mardi, un nouveau cycle de discussions commence, et beaucoup de personnes au Royaume-Uni ont exprimé leurs doutes quant à la possibilité de parvenir à un accord avant l’échéance de décembre.

Une croissance économique possible malgré un pic dans les cas de Covid-19

Le virus est revenu en force avec la recrudescence des infections en Europe après la levée des mesures de confinement. Toutefois, l’intensité et la gravité des cas ont diminué, ce qui a permis à de nombreux pays de connaître une croissance économique au cours du second semestre. Pourtant, la route est pleine d’incertitudes, alors que l’école commence et que la crainte d’un nombre encore plus important de cas est élevée.

Alors que l’économie américaine devrait croître à un rythme plus rapide, les investisseurs ne prendront probablement plus de risques jusqu’à ce que la course à la Maison Blanche se termine. On s’attend à ce que la Fed fournisse encore plus de stimulants jusqu’à la fin de l’année, peut-être dès la première réunion, ce qui fera fuir les investisseurs du marché des titres à revenu fixe.

En parlant de revenu fixe, il y a un afflux massif de capitaux dans les obligations chinoises car elles sont à peu près les seules qui offrent encore un rendement positif. La Chine est considérée comme le seul pays qui a contrôlé le virus et devrait enregistrer une forte croissance économique d’ici la fin de l’année. Toutefois, les tensions avec les États-Unis risquent de s’accentuer et si Trump remporte un deuxième mandat, les relations entre les États-Unis et la Chine feront la une des journaux pendant un certain temps.

La démission d’Abe au Japon a créé de la volatilité sur les paires de yens, mais maintenant les choses se sont un peu calmées. On s’attend à une poursuite de l’abénomique alors que le Japon lutte pour se remettre d’une nouvelle récession.

Dans l’ensemble, des mois très chargés nous attendent avec le potentiel d’une forte volatilité et avec le marché boursier comme joker.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.