Home > Actualités & Analyses Forex > Une semaine importante à venir pour les marchés financiers

Une semaine importante à venir pour les marchés financiers

La volatilité risque d’augmenter cette semaine, car la Banque de réserve d’Australie (RBA) et la Banque d’Angleterre (BOE) doivent annoncer leurs décisions de politique monétaire. Bien que ces décisions soient essentielles pour les marchés, l’accent sera mis sur la publication des salaires non agricoles (NFP) et sur le taux de chômage aux États-Unis vendredi.

Mardi, la RBA annonce sa décision sur le taux des liquidités australiennes. On s’attend à ce qu’elle le maintienne à 0,25 %, un niveau historiquement bas, afin de stimuler l’environnement économique. Comme toujours, l’accent sera placé sur la déclaration de taux de la RBA qui accompagne la décision, et qui crée une volatilité accrue sur les paires de dollars australiens.

En parlant du dollar australien, c’est l’une des devises les plus performantes par rapport au dollar américain après que la Fed a ouvert des lignes de swap en dollars pour mieux réagir à la pandémie de coronavirus. La paire AUDUSD a augmenté de plus de mille pips – de 0,55 à 0,65 – en un peu plus d’un mois, en suivant de près les performances du marché boursier américain.

Décisions de la Banque d’Angleterre – Un non-événement pour la livre britannique

Jeudi, la BOE devrait maintenir sa politique monétaire actuelle intacte ainsi que la taille de sa facilité d’achat d’actifs. La BOE est l’une des principales banques centrales travaillant en étroite collaboration avec la Fed pour permettre aux entreprises d’avoir accès à des financements en dollars lorsque cela est nécessaire.

Elle a réagi rapidement à la crise économique actuelle en fournissant des liquidités, en réduisant les taux et en augmentant la facilité d’achat d’actifs. La livre sterling a donc augmenté par rapport à l’USD, passant d’un plus bas niveau de 1,15 en mars à bien plus de 1,25 – un mouvement similaire à celui de l’AUDUSD.

Taux de chômage à deux chiffres

Dans les deux exemples, AUD et GBP, le dénominateur commun est l’USD. La monnaie de réserve mondiale est très demandée en temps de crise, car les investisseurs cherchent un abri dans ses caractéristiques de havre de sécurité.

La baisse du dollar est également responsable du rebond des marchés boursiers américains. Le DJIA (Dow Jones Industrial Average) et le S&P500 viennent de terminer l’un des meilleurs mois de l’histoire, et une devise plus faible a aidé.

Cependant, comme les investisseurs applaudissent la récente performance des marchés, le PFN de vendredi sera probablement une douche froide. Le taux de chômage à deux chiffres prévu est probablement une réalité, et la seule question est de savoir dans quelle mesure il va augmenter et pendant combien de temps il va y rester.

L’aide financière de la Fed et le soutien du gouvernement ne peuvent se poursuivre éternellement, sans dommages majeurs. Même si l’économie américaine rouvre, elle le fera progressivement, en d’autres termes, les gens auront du mal à trouver un nouvel emploi ou même à retrouver leur ancien emploi. Cela signifie que les conséquences de la pandémie ne sont pas encore complètement ressenties.

Le communiqué de vendredi nous dira à quel point la situation est mauvaise de l’autre côté de l’Atlantique. Ceux qui tarderont cette semaine doivent s’attendre à une plus grande volatilité autour du communiqué, car les investisseurs révisent leurs attentes.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.